Faites participer Graphism.fr à vos projets !
Design & graphisme par Geoffrey Dorne

Mon analyse du logo de la communication de l’Élysée.

Faire de la politique et faire de la com’, très souvent c’est pareil. Un discours répété en boucle pour bien matraquer les esprits et « faire passer le message avec les bons éléments de langage ». Heureusement, même si je ne crois absolument pas en la chose politique, j’ai encore un peu foi dans la communication culturelle ou parfois institutionnelle…

L’Élysée et le design

En 2010, l’Élysée se vantait de son nouveau site Internet, pâle copie à l’identique du site Internet de la Maison Blanche.

copie

En 2010 également, une commande était passée pour faire redessiner le logo de l’Élysée mais par une agence anglaise…  (oui, en France, tous nos designers sont mauvais ;-))

Et ce nouveau logo alors ?

Bref, hier, j’ai eu une petite partie de ma timeline Twitter qui m’a mentionné pour me demander de jeter un oeil à ce logo de l’Élysée. Bon, c’est le logo de la « Communication de l’Élysée », ça n’est pas pareil.

Il s’agit juste d’un compte Twitter : https://twitter.com/Elysee_Com (oui, on est en 2015, dépêchez-vous, tout le monde est sur Snapchat ou Périscope) dont la mission va être de détendre un peu l’atmosphère et de rapprocher ce « palais » qu’est l’Élysée des citoyens – qui sont sur Twitter. Et pour ça, il fallait… un logo ;-)

Le logo de la communication de l’Élysée

elysee2

Ce symbole évoque beaucoup de choses et pourtant son origine graphique est le faisceau de licteur, vous allez voir, ce symbole est plein d’ironie ;-)

Un licteur portant son faisceau

licteur

Des verges pour punir et fouetter

Dans la Rome Antique, les licteurs constituent l’escorte des magistrats qui possèdent l’imperium, c’est-à-dire le pouvoir de contraindre et de punir. Boum. Le faisceau du licteur était ainsi constitué d’un ensemble de verges (d’orme ou de bouleau) (oui, oui…) liées en cylindre autour du manche d’une hache par des lanières de cuir croisées.

lic2

 

Cet emblème de l’autorité des magistrats de la République romaine était donc porté par le licteur, sur son épaule… gauche. La hache représentait le pouvoir du consul de condamner à mort par décapitation et les verges représentaient le pouvoir de punir, de fouetter.

À la chute de la Monarchie, le faisceau de licteur devient un des symboles de la République française. Il est repris sur le sceau de la Ière République puis sur celui de la IIe République, toujours en usage aujourd’hui.

On est passé de ça à ça :

elyseeeeee

Et les réactions des Twittos ?

Évidemment, qui dit nouveau logo, dit parodie, c’est devenu un grand classique, mais cela est très intéressant je trouve, pour comprendre quel imaginaire les gens projettent sur ce logo.

elyseecomic

Qu’en penser ?

Le logo est mignon, très abstrait pour un œil non averti, avec un historique terriblement belliqueux, ou encore les « ondes du wifi » sont ringardes en 2015 mais bon… Que dire de plus si ce n’est que c’est encore un logo qui est là pour soutenir un plan de com’ sur la com’. Car oui, l’Élysée fait de la com’ et l’affiche clairement. On dirait presque que la com’ et la politique sont une même chose… non ?

Et pourtant.

Et pourtant, j’aimerais tellement qu’un projet humain, citoyen et respectueux sorte des cerveaux de l’Élysée. Qu’une initiative tellement vivante, riche et intéressante puisse me faire oublier le style d’écriture des 140 caractères de @Elysee_Com ou la qualité d’un logo en forme de hache.

Au final, ça n’est pas une question esthétique, ni même une question de qualité de cet énième plan de com’ de l’Élysée mais c’est, à mes yeux, une question citoyenne, une question d’utilité et une question d’éthique… une question de design donc.