Graphisme & interactivité  par Geoffrey Dorne

Archives de Design numérique

Arte revisite le monde des objets qui nous entourent grâce à Codebarre.tv

Hop ! 

Voici un travail que m’a signalé Émilie et qui réalisé par Arte France, l’ONF (Office National du Film au Canada) et Quark Productions. Avec ses 100 courts métrages signés par 30 réalisateurs, ce projet collectif web et mobile propose un miroir sur les objets de notre quotidien. Grâce à cette expérience, vous allez pouvoir revisiter les objets de votre quotidien…

code Arte revisite le monde des objets qui nous entourent grâce à Codebarre.tv

Présentation du projet :

« Nous sommes constamment entourés d’objets. Nous les concevons, les fabriquons et les choisissons pour répondre à des besoins ou à des fonctions. Ils occupent nos espaces et définissent l’ergonomie de notre quotidien. Ils sont l’extension de notre rapport au monde et jouent les rôles que nous leur assignons. Avec Code-Barre, c’est la réalité inversée : ce sont les objets qui nous parlent. Ils deviennent des miroirs et racontent ce que nous sommes. Le site et son application invitent l’internaute à scanner le code-barre des objets qui l’entourent, déclenchant un des 100 films courts de la collection. En une minute environ, chaque film présente un objet sous une perspective inattendue : des chaussures font surgir un passé amoureux ; une pince à épiler nous interroge sur la construction de l’identité féminine, une dame se met à parler comme un GPS… Ludique et participatif, le site va s’enrichir des histoires d’objets postées par les internautes. Enfin, l’appli mobile permet de s’approprier le projet d’une façon nouvelle : ce sont les objets en eux-mêmes qui pourront mener les visiteurs à Code-Barre. »

En images :

codebarre Arte revisite le monde des objets qui nous entourent grâce à Codebarre.tv

Le projet n’a pas négligé l’interface, qui joue sur différents codes graphiques… entre un bon usage de la typographie, entre des pictogrammes pixelisés volontairement, entre les couleurs flashy et le tout avec une bonne fluidité. On remarque cependant que le projet est un projet assez complexe qu’ils ont tenté de simplifier au maximum… à voir si cela aura réussi!

source