Faites participer Graphism.fr à vos projets !
Design & graphisme par Geoffrey Dorne » Mes créations et réflexions

Archives de Mes créations et réflexions

2015 : ne vous laissez pas faire !

Bonjour à toutes et à tous et avant tout, je vous souhaite meilleurs vœux avec un beau e dans l’o ;-)

J’espère que la trêve hivernale s’est bien passée et que vous avez profité de ces retrouvailles avec vos ami(e)s, votre famille pour :

  • bien manger (et manger bien aussi ;-))
  • observer les usages du numérique de vos proches (notamment si votre grand-mère qui a eu un drone pour Noël et si votre petit cousin de 7 ans code en Cocoa)
  • pour vous entraîner à raconter ce que vous faites comme métier à votre tonton qui pense que vous êtes artiste peintre en bâtiment
  • pour recevoir quelques cadeaux (sinon l’an prochain, demandez des typos, des livres sur le design, des dons pour des associations…)
  • pour couper un peu du trop numérique et faire de vraies nuits de 9h de sommeil ;-)

De mon côté, les vacances étaient très courtes mais très reposantes, avec des amis et ma compagne, je me suis exilé dans le Parc national des Écrins (dans un coin garanti sans couverture téléphonique et sans Internet :D) avec des livres, un appareil photo, de quoi randonner…

small1 small2 small3 small4pierr2pierr3 walkerpierr1

Bref, j’ai eu le temps de réfléchir ça c’est sûr. De jouer aussi, de m’amuser de tout et de ne rien faire. À ce propos, ne rien faire est une activité que je me suis promis de développer cette année, histoire d’apaiser mon cerveau et les idées qui bouillonnent. Ne rien faire permet de mettre aussi de l’ordre dans les choses pour mieux les comprendre, les assembler, pour mieux décider.

Enfin, je n’ai aucune bonne résolution si ce n’est de faire ce que je fais chaque année : tenter de faire le bien et de bien le faire… de faire de mon mieux. Comme dirait le Roi Arthur sous la plume d’Alexandre Astier : « J’aurais peut-être raté, mais je veux pas qu’on dise que j’ai rien foutu ».

Ce matin, j’invitais sur Twitter à réfléchir à pourquoi on fait les choses, dans quel but. Ce sera aussi un point sur lequel je souhaite poursuivre pour ne pas faire de choses qui vont à l’encontre de mes idéaux et pour soutenir ce en quoi je crois (et ceux en qui je crois). Parce que oui, il ne faut pas se « laisser faire », par le temps, par les gens, par les mots, par les choses, par le monde matériel, par l’Etat, par soi-même.

Oui, au final, si je devais vous souhaiter mes meilleurs vœux ce serait ceux-là : Ne vous laissez pas faire !

Et vous ces vacances d’hiver étaient studieuses ? Sérieuses ? Délirantes ? Vos bonnes résolutions, lesquelles sont-elles ? ;-)