« The Little Free Library » : remettre les livres dans la rue !

Hey hey !

Ah! Voici un projet comme je les aime : utile, intelligent et hors du quotidien ! The Little Free Library n’est pas réellement un nouveau mouvement ou une nouvelle tendance, mais c’est encore un pas de plus vers la réappropriation de la ville par les citoyens et ce, grâce -à cause- du design ! Souvenez-vous, je vous avez déjà parlé de bibliothèques dans des cabines téléphoniques et bien ce projet n’est plus tout seul et la lecture en ville est à l’honneur avec ce dispositif.

Je me souviens que j’avais également déjà vu des hacks de mini «bibliothèques» conçues à partir de vieilles boîtes aux lettres ou de nichoirs, mais avec ces nouvelles petites bibliothèques dans Manhattan réalisées Stereotank, c’est une nouvelle idée qui s’installe.

En images

littttle The Little Free Library : remettre les livres dans la rue !

Créé à partir d’un ancien réservoir d’eau, ce petit espace offre également un abri en cas de pluie avec une  riche sélection de livres qui satisferont les passants curieux icon wink The Little Free Library : remettre les livres dans la rue ! Ceux qui ont des livres à partager peuvent également déposer leurs vieux volumes dans la bibliothèque. Bref, si vous passez à Manhattan, la « Little Free Library » de Stereotank est situé à côté de la vieille école de la cathédrale Saint-Patrick à Nolita et elle sera là jusqu’au mois de Septembre de cette année.

source

Ces articles peuvent aussi vous intéresser:

8 personnes ont laissé un commentaire... et vous ?

  1. Aurels, le 17 juin 2013 à 10 h 04 min

    J’aime beaucoup le concept mobilier pour accompagner une idée qui ne date pas d’hier ! On avait fortuitement lancé ça dans notre immeuble, en mettant des livres dont on voulait se débarrasser à disposition à côté des boîtes aux lettres. A notre grande surprise, les livres qui disparaissaient revenaient quelques jours après, et d’autres livres s’ajoutaient à la petite étagère commune. Ça m’a permis de découvrir des auteurs et des romans très intéressants.

    RépondreRépondre
  2. Marjorie, le 17 juin 2013 à 12 h 51 min

    Bonjour Geoffrey,

    Je suis tombée sur votre site en faisant des recherches pour trouver de nouvelles sources d’inspiration design/graphisme (bon, je crois que je suis bien tombée :-) ) et coincidence sympa, j’ai aussi parlé sur mon blog du projet de « Little free library ». Si ça vous intéresse, un projet un peu similaire, il y a « Livre échange » du collectif House Work, des librairies gratuites en forme de petites maisons transparentes accrochées à des arbres.

    Bonne continuation!
    Marjorie

    RépondreRépondre
  3. Geoffrey Dorne, le 17 juin 2013 à 12 h 52 min

    @Marjorie: merci pour votre commentaire je file voir ce projet dont vous me parlez !

    @Aurels: vraiment excellente cette histoire ! Il reste des traces ? Des photos ?

    RépondreRépondre
  4. Aurels, le 18 juin 2013 à 8 h 12 min

    @Geoffrey Dorne: hélas non, j’avais même pas pensé à prendre des photos. Mais l’idée m’est venue en constatant régulièrement dans les rues du 19ème arrondissement et de ma ville, que les gens, au lieu de jeter les livres, les laissaient à disposition dans des bacs ou sur des bancs, pour qui voulait. J’ai même eu la bonne surprise de voir des SDF heureux de pouvoir avoir accès à de la littérature autre qu’un vieux journal abandonné dans un coin. Et ça, crois-moi, c’est priceless !

    RépondreRépondre
  5. Cédric DEBACQ, le 18 juin 2013 à 11 h 14 min

    L’idée est au tant plus intéressante et elle a le mérite d’être partagé.
    Merci Geoffrey pour cet article :)
    Cédric

    RépondreRépondre
  6. muller, le 18 juin 2013 à 14 h 52 min

    Merci, Marjorie… pour cette recherche !!!
    Nous vous invitons à découvrir notre travail « Livre Echange »…

    http://www.hw12.com/Livre-Echange.html

    Cordialement, Didier MULLER.

    RépondreRépondre
  7. JR, le 18 juin 2013 à 15 h 41 min

    Ca me rappelle un peu Bookcrossing, une initiative à laquelle j’avais participé mais qui n’avait pas trop pris… L’idée est de déposer des livres dans la rue, et de laisser des indices pour que d’autres les retrouvent. C’est rigolo, mais un peu contraignant (etiquettes à imprimer, etc.)
    http://www.bookcrossing.com/

    RépondreRépondre
  8. manu, le 18 juin 2013 à 18 h 18 min

    À noter dans le meme genre que le gouvernement Mexicain à depuis 6 ans un programme de « petite bibliothèques publiques » dans le meme genre (dépose un livre et prends en un) installé dans tous les grands espaces vert (ils ressemblent à des kiosks à journaux ou ce sont de vieux tramways réutilisé, selon l’endroit).

    RépondreRépondre

Écrivez un commentaire