Graphisme & interactivité  par Geoffrey Dorne

Google as been ?

Vous savez que la recherche du résultat le plus pertinent fait l’objet d’une sacrée bataille entre tous les moteurs recherche… histoire d’avoir la publicité ciblée la plus pertinente ! Mais voilà, lesnumériques nous propose un petit point actuel et le futur des moteurs de recherche.

fireshotcapture400watchpf6 Google as been ?

Historique :

Google avait révolutionné la recherche sur internet, et violamment détrôné Altavista, roi de la recherche web à l’époque, en intégrant à son calcul les relations entre pages web. En résumant, là où les précédents moteurs analysaient le contenu d’une page pour déterminer à quels mots-clefs elle devait correspondre, Google estimait que si de nombreux sites pointaient sur cette page, elle devait être une référence valable.”

Mais voilà, à la conférence annuelle du SIGIR (groupe d’intérêt spécial pour la récupération d’information) à Singapour, des chercheurs de chez Microsoft ont présenté une méthode intéressante pour améliorer cette pertinence, baptisée BrowseRank (en opposition à PageRank, le système de classement de Google).

windowslivewritermoteursderechercheettouchphd 9ab2moteur de recherche61 Google as been ?

“Là où, au début, on analysait l’intérieur d’une page, là où, ensuite, on a analysé le comportement des auteurs de ces pages via les liens qu’ils incluaient, le groupe du docteur Tie-Yan Liu (ci-contre) propose désormais d’analyser le comportement des internautes.

La présentation très mathématique du document n’aide pas en appréhender les détails, mais le principe paraît frappé de bon sens. Pour reprendre l’expression de ses auteurs, il s’agit de faire «voter l’internaute», de manière implicite : s’il reste sur une page ou continue sa navigation sur le même site, il approuve le résultat de la recherche ; s’il «rebondit» après quelques secondes, il désapprouve et le moteur devrait retirer ce résultat des premiers proposés.”

Le BrowseRank, l’avenir des moteurs de recherche ?

Le PDF sur le BrowseRank de chez Microsoft Research