Steeve Jobs à un droit de regard sur vos iPhones !

Bonsoir ! une bien drôle de nouvelle qui vient ébranler l’univers des utilisateurs d’iPhone ! Je viens de lire que Jonathan Zdziarski (qui a écrit plusieurs ouvrages sur le téléphone d’Apple) vient de trouver quelque chose d’assez troublant sur l’iPhone. L’expert en sécurité a remarqué au sein de l’appareil quelques lignes de code qui redirigent vers un site d’Apple, apparemment pour comparer le contenu de l’iPhone avec une liste noire… Hummm pas très cool tout ça !

Le temps.ch nous en dit plus :

La semaine passée, Steve Jobs a confirmé l’existence de cette fonction: Apple peut facilement supprimer une application installée sur l’iPhone, sans le consentement de son propriétaire. Le directeur de la firme explique que le but est de détruire à distance des logiciels malveillants, qui pourraient par exemple utiliser des données personnelles à des fins de piratage. On veut bien croire Steve Jobs, l’explication semble tout à fait légitime. Sauf que Apple exerce déjà un contrôle très strict sur les applications vendues sur son magasin en ligne. Sans feu vert d’Apple, pas moyen de vendre ou proposer gratuitement une application. A moins que l’utilisateur ait cracké le système d’exploitation de l’iPhone… Apple veut protéger l’utilisateur, mais risque ainsi de le désécuriser. Il n’est pas agréable de savoir qu’une firme décide à distance ce que l’on installe sur son téléphone… Voilà qui pourrait aussi refroidir un peu les entreprises qui songent à équiper tous leurs collaborateurs avec le téléphone d’Apple.

Bref, ce genre de petite “faille potentielle” m’amuse, d’autant plus que c’est toujours avec ce genre de backdoors que des petits malins s’infiltrent dans les applications et autres systèmes informatiques… À croire que la leçon n’a pas été encore retenue !