Il y a quelques jours je vous partageais sur Twitter, un article qui explique pourquoi en Europe les oiseaux disparaissent. Les raisons sont nombreuses et tristes, à savoir la disparition des insectes, des plantes sauvages (qui offrent notamment des graines pour les oiseaux), les habitats des oiseaux, l’éclairage nocturne dans les villes ou encore l’appauvrissement de la biodiversité dans son ensemble. Et le déclin va très vite : c’est un tiers des oiseaux qui ont disparu en 15 ans. Cela me rend vraiment triste, je ne vous le cache pas et je me dis qu’en tant que citoyen, dans son métier ou dans son quotidien on a forcément des projets à imaginer, à réaliser, à partager.

En 2015, je vous partageais des visualisations magnifiques de chants d’oiseaux, cette année, je voulais vous partager des idées pour essayer de faire (sur)vivre un peu plus longtemps les oiseaux dans nos villes, nos campagnes en permettant des les abriter. Évidemment, ces projets ne traitent pas la source du problème (ce problème qui reste l’agriculture actuelle, le capitalisme, la croissance et l’action humaine sur la destruction du vivant dans son ensemble) mais ils sont peut-être quand même une façon de protéger certaines espèces.

Bird House

Le premier projet s’intitule BirdHouse. Cette tuile nichoir a été réalisée en collaboration avec l’organisation néerlandaise pour la protection des oiseaux et Klaas Kuiken. Elle est en terre cuite et reprend forme archétypale d’une petite maison. Le résultat est simple et remarquable et cherche à sauvegarder la population d’oiseaux dans les villes et les villages. Seul hic, ça coûte encore assez cher mais je suis persuadé qu’il y a moyen de faire le même produit en le rendant plus accessible.

Foldable House

Là, il s’agit de deux petits nichoirs à assembler et à plier soi-même. Disponible en version maison ou en version mangeoire, je trouve cela très simple et je suis sûr qu’avec un peu d’ingéniosité, vous pouvez les fabriquer un vous-même ce week-end.

Guerilla Nest Project

Le projet Nest est un projet urbain qui cherche à rendre nos quartiers plus agréables où vivre tout en encourageant le sentiment d’appartenance de chacun au travers de l’installation de nids urbains. Ces nids sont conçus pour résister au milieu urbain, ils s’attachent facilement aux lampadaires et au mobilier urbain existants. Ces nids sont des foyers pour les oiseaux mais aussi des interventions urbaines pour les citoyens : ils soulignent la place de la nature dans notre tissu urbain. Bref, ils sont indispensables. Là aussi, ça se plie, ça se découpe et ça s’installe facilement. Imaginez en faire une cinquantaine et les installer dans votre quartier.

Aider autrement

En effet, ces quelques projets imaginés sont colorés, simples à faire en famille et à concevoir en ville. Mais à ces projets, on peut aussi ajouter le fait de planter des arbres, d’éteindre les lumières en ville, de favoriser la biodiversité, le vivant.. Et vous pouvez aussi, comme moi, rejoindre la LPO, la Ligue de Protection des Oiseaux en finançant et en soutenant leur action.

Il y a bien d’autres façons, je suis sûr, d’aider à protéger la biodiversité et les oiseaux, la première action se trouve sûrement pas très loin de là où vous vous situez, il suffit de regarder autour de soi et de s’agiter un peu 😉




2 commentaires


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.