Aujourd’hui, la question Low-tech est à mes yeux comme la question environnementale : ça ne devrait plus être une question mais une évidence ! Il faut faire léger, il faut faire simple, il faut aller à l’essentiel. Dans mon métier de designer, c’est intégré depuis toujours… Lorsque j’étais étudiant je préférais utiliser l’imprimante laser noir & blanc sur du papier recyclé avec une piqure à cheval pour aller à l’essentiel plutôt que de faire des livres sur du papier photo avec des reliures complexes. Aujourd’hui encore, je code mes sites web à la main de façon simple et efficace plutôt que d’utiliser des solutions lourdes avec de grosses bases de données pour pas grand chose.

Si je vous parle de tout ça c’est parce que je viens de terminer le visionnage de ce passionnant documentaire publié sur le Low-tech Lab et je me suis dit qu’il fallait que je vous le partage !

Présentation du documentaire :

« Pour se rendre compte de la diversité des initiatives low-tech en France, nous vous invitons à découvrir le documentaire L’éclosion low-tech de Lorenzo Biagini, Nicolas Nouhaud & Esteban Stephan. Projeté en avant-première lors du week-end des communautés Low-tech Lab à l’automne dernier, ce voyage à la rencontre d’initiatives low-tech rassemble des projets – et des personnalités – qui donnent l’envie d’agir. Des actions d’Eko! auprès des réfugiés à Briançon, à la cuisine solaire du restaurant Le Présage à Marseille, en passant par le Low-tech Bordeaux et bien d’autres, retrouvez tout un mouvement en “éclosion”. »




3 commentaires


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.