L’artiste français Marc-Antoine Leval aussi appelé “The immaterial art emperor de la mendicité” à conçu une forme d’art quelque peu différente. Il interpelle le collectionneur d’art François Pinault avec d’immenses banderoles (dans les foires d’art Art à Miami ou encore à la FIAC de Paris ou encore à Venise) et lui propose dacheter ses travaux, il remet ça avec des phrases comme “Please, new museum, show my work” 🙂

Bref, quand l’art contemporain est en période de crise, voilà quelqu’un qui a compris comment se vendre ;-)




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *