Les drones sont un beau sujet d’actualité, de société et technologique à la fois. Même si nos ancêtres pouvaient repérer les prédateurs naturels de loin par leurs silhouettes, nous ne sommes plus capables aujourd’hui de repérer quelconque prédateur avec nos petit yeux d’ordinateur ;-) Les drones, ces avions télécommandés qui peuvent être utilisés pour de la surveillance, des frappes militaires mais aussi des opérations de sauvetage, de la recherche scientifique ou des buts artistiques, journalistiques, etc sont surtout utilisés aujourd’hui par les puissances militaires.

Par ailleurs, la Federal Aviation Administration (FAA) a prédit en 2012 que dans 20 ans, il pourrait y avoir jusqu’à 30.000 drones survolant le sol des États-Unis seuls. En France, avec l’article 13 (devenu article 20), je vous laisse imaginer l’équivalent. Comme ces oiseaux d’un nouveau genre seront présents dans un avenir proche, nous devrions être prêts à les identifier… ;-)

Ce petit guide de survie est une tentative de se familiariser avec cet environnement technologique en évolution que représente le drone.

Identifier les drones

Ce petit guide présente une représentation des drones existants, avec leur vue du dessous ;-)

gide

télécharger le PDF

Comment se cacher d’un drone ?

Ce guide nous explique :

« Les drones sont équipés de caméras extrêmement puissantes qui peuvent détecter des personnes et des véhicules à une altitude de plusieurs kilomètres. La plupart des drones sont équipés de vision nocturne, et/ou d’un appareil photo à vision infrarouge et de capteurs FLIR. Ceux-ci peuvent voir les signatures thermiques de loin, de jour comme de nuit. Cependant, il existe des moyens pour se cacher des drones.

  1. Camouflage du jour: Cachez-vous dans l’ombre des bâtiments ou des arbres. Utilisez les épaisses forêts comme camouflage naturel ou encore utilisez des filets de camouflage.
  2. Camouflage de nuit : Cachez vous à l’intérieur des bâtiments ou sous la protection d’arbres ou de feuillage. N’utilisez pas de lampes de poche ou de phares de véhicule, même sur de longues distances. Les drones peuvent facilement repérer tout ceci pendant les missions de nuit.
  3. Camouflage thermique: utilisez des couvertures de premier secours (celles en papier métallisé très fin), elles peuvent bloquer les rayons infrarouges. Portez une couverture comme un poncho de nuit vous permet de masquer votre signature thermique à la détection infrarouge. Aussi, en été, quand la température est comprise entre 36° C et 40° C, l’appareil-photo infrarouge de ne peut pas distinguer la différence entre le corps et son environnement.
  4. Attendez le mauvais temps. Drones ne peuvent pas fonctionner pendant des vents violents, ni dans la fumée ou l’orage.
  5. Pas de communication sans fil. L’utilisation de téléphones portables ou de GPS pourra peut être révéler votre emplacement.
  6. Répandez des pièces réfléchissantes comme du verre ou du miroir sur une voiture sur un toit pour perturber la caméra du drone.
  7. Leurres. Utilisez des mannequins ou des poupées de taille humaine pour tromper la reconnaissance du drone (de jour). »

> télécharger l’intégralité du fichier .DOC en anglais

Voilà, comme souvent certains pensent que les précurseurs sont paranoïaques… cela laisse du temps à ces paranoïaques pour, parfois, leur donner raison 🙂 Plus d’excuse donc pour ne pas savoir repérer et se camoufler d’un drone !

Cela fonctionnera aussi en 2019, quand vous partirez en vacances et quand les enfants joueront sur la route à « repère le drone » ;-)

source




3 commentaires

  1. Je ne pensais pas qu’il y avait déjà autant de drones différents en service. J’avais entendu parler des principaux (Predator, Global Hawk et Eitan). C’est assez impressionnant, ça fait un peu oiseau de mauvaise augure de voir ça dans le ciel… On sait que leur présence n’est pas forcément bénéfique (surveillance, attaque) comparé aux avions qui sont principalement des moyens de transport.
    Je sais que ça fait partie de l’impact psychologique de la guerre mais leur forme est assez agressive. Je pense que pour permettre une utilisation dans le civil (police, pompier, vidéosurveillance…) leur forme sera changée.

    PS : le lien vers le .doc est HS. Il existe une version FR :
    http://dronesurvivalguide.org/TXT/DSG_FR.doc


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *