Vous connaissez certainement Soyouz (du russe Союз, qui signifie « Union »), ce vaisseau spatial, ou plutôt cette famille de vaisseaux spatiaux soviétiques. Créé dans les années 60, ce véhicule spatial a permis de placer des équipages dans l’espace, puis dans des stations spatiales comme Saliout dans les années 70 puis dans la station Mir dans les années 90 et enfin sur l’ISS (la Station spatiale internationale) depuis 1998.

Pour habiter Soyouz, les designers et ingénieurs soviétiques ont dû imaginer comment l’intérieur de ce vaisseau d’une masse de 7 tonnes et long d’environ 9 mètres devait être avant tout pratique, vivable et… pourquoi pas confortable ? Evidemment, concevoir pour un espace aussi petit et dense de fonctions n’est pas chose aisée, loin de là. Les croquis et dessins que vous allez voir ci-dessous sont conçus pour définir l’habitat de 3 cosmonautes sur une durée comprise entre 3 à 15 jours en mouvement ou alors jusqu’à 200 jours si le module est amarré à la station spatiale.

On y découvre tout d’abord des formes rondes, faciles à prendre en main, des espaces des rangements et des éléments modulaires. Le tout se trouve à des hauteurs variables, l’apesanteur oblige. Les couleurs aussi jouent un rôle déterminant pour la compréhension des volumes et des espaces.

Les premiers dessins de Soyouz en 1963

so3 so4 so5
Vue frontale d’un espace de rangement avec différents panneaux. Notons le dispositif de pompe à eau pour la boisson à gauche de l’image et également un ventilateur sous la pompe.

so6 so7 so12 so14 so15 so1 so2 so0

D’autres croquis de 1969

espace8 espace1 espace2 espace3 espace4 espace5 espace6 espace7
source des images

Je reste émerveillé devant ces images d’une part, grâce à leur élégance, leur précision mais aussi grâce à toute l’intelligence qu’il a fallu mobiliser pour penser ces espaces, les imaginer avec leurs contraintes techniques.

Aujourd’hui, j’imagine que les intérieurs des vaisseaux sont conçus encore par l’esprit humain, peut-être même qu’il y a des croquis, des dessins ou alors est-ce que tout est généré par ordinateur pour déterminer des formes parfaites pour être utilisées dans l’espace. Je ne sais pas mais tout ce que je sais c’est que c’est un milieu qui me passionne.




3 commentaires


Répondre à samuel Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *