Voici un article un peu inhabituel. Je m’étais promis, un jour, de vous lister 20 choses que j’ai comprises, conclues, déduites… avec le temps. Ma vie est pleine d’apprentissages et ma mémoire me fait souvent défaut comme beaucoup d’enfants du numérique. Cependant, j’aime à me souvenir des choses importantes qui me bâtissent, sur lesquelles je m’accroche et avec lesquelles j’apprécie le bon souvenir dans les moments importants.

Cette liste est évidemment de mon point de vue, elle évolue sans cesse mais aujourd’hui, je voulais la partager avec vous.

20 choses que j’ai apprises avec le temps

1• Il faut avancer toujours avancer (l’inertie d’un système engendre sa mort)

2• La régularité est la clef du succès (pour cela il faut se créer sa propre discipline)

3• Apprendre à programmer est important (on vit dans un monde de machine, il faut penser leur langage)

4• Il faut détourner les choses, sans cesse, toujours (la pensée hacker comme prisme pour voir le monde)

5• Il ne faut pas perdre de temps avec les gens néfastes pour vous (on leur accorde toujours trop de temps)

6• Se rappeler le privilège de respirer, de vivre, d’être heureux (vous avez de la chance d’être là)

7• Ne pas vivre au travers des objets mais au travers des expériences (le voyage, l’humain…cela est unique)

8• Dormir ! (Si vous imaginez que dormir est pour les faibles, sachez que la privation de sommeil réduit votre vie dans le temps et socialement également)

9• Faire l’effort de faire les choses soi-même (message à ceux qui passent leur vie à « faire faire » sans aucun savoir-faire)

10• L’argent ne fait pas le bonheur mais donne de la liberté (il faut résoudre ce problème de l’argent)

11• Les réseaux sociaux sont un miroir social déformant (ne perdez pas plus de 5 minutes par jour sur Facebook)

12• La peur sclérose (faites des choses folles pour retirer cette peur)

13• Être responsable (prendre conscience des responsabilités morales et éthiques de sa pratique)

14• Être en avance (toujours avoir un peu d’avance et annoncer les choses en décalé)

15• Créer le changement que l’on rêve voir dans ce monde (sinon, personne ne le fera pour vous)

16• S’arrêter sur les choses insignifiantes (et y réfléchir… cela cache parfois une montagne)

17• On ne sait jamais qui on a en face de soi (et faire preuve de sincérité)

18• Lire autant que possible (et effacer cette petite voix qui lit dans notre tête pour lire plus vite)

19• S’intéresser à toutes les autres choses (qui sortent totalement de votre domaine)

20• Toujours tendre vers (vos rêves, vos buts, vos idéaux, vos passions…)

 Voilà !

Je suis sûr que vous aussi avec de ces choses qui vous animent… n’hésitez pas à les partager dans les commentaires 🙂




36 commentaires

  1. Au-delà de choses apprises, cela ressemble beaucoup pour certaines à des valeurs que j’apprécie grandement.

    Un point me laisse cependant sur ma fin, le 18, surtout ce qu’il y a entre parenthèse. Peux-tu développer ta pensée vis à vis de cette petite voix ?

    Julien

  2. @Geoffrey Dorne: O_o et là j’apprend qu’il est possible de faire taire cette petite voix :D. Maintenant reste à savoir comment faire. J’aime beaucoup lire mais il est vrai que je suis très lent. Surement à cause de ça. Mais quelque part c’est inconscient. As-tu une méthode pour y parvenir ? ou juste à force d’effort et concentration ?

  3. @ergopetillant: Excellente question 🙂 Moi aussi je ne le savais pas avant de me dire qu’il y a des gens qui lisent des livres, en lisant chaque mot, chaque phrase, chaque page -et non en survolant-. J’ai compris par la suite qu’à l’école c’est ainsi que j’avais appris à lire, avec le doigt sous la ligne, en prononçant les mots parfois. Aujourd’hui, j’essaye de prendre du recul sur ma page, d’être « concentré » (très important de ne faire que ça) et de rebondir sur chaque mot comme un rythme pour ne pas s’enliser à nouveau dans cette petite lecture toute lente.

  4. Tout à fait d’accord avec tous ces points… ils sont d’autant plus précieux quand on à la chance d’exercer dans un milieu qui permet de les mettre en application. « Créer c’est résister et résister c’est créer » nous écrit Stéphane Hessel. Alors créons et résistons à la fatalité!

  5. @ergopetillant: concernant la possibilité de lire plus vite et faire « taire » la petite voix, même si chacun développe les techniques lui correspondant le mieux, j’avais imaginé quelques solutions ici : http://www.quandletigrelit.fr/la-lecture-rapide/

    Ne prenez pas ça pour de l’autopromotion, l’unique but du Tigre est de donner envie de lire – et accessoirement être invité à une émission de Pivot, mais il faut bien se rendre à l’évidence un jour.

    Sinon, on doit tenir compte des rapides consultations sur son tel en marchant concernant les 5min sur FB ?

  6. Il est vrai que moi aussi j’ai la petite voix mais je m’étais pas rendu compte que cela pouvait ralentir ma lecture jusqu’à maintenant !
    Pour le 11, pas plus de 5min sur Facebook mais Twitter ? 😀

    Sinon Geoffrey j’aime beaucoup ce que tu fais, au plaisir de te rencontrer un jour peut-être …

  7. Merci pour cette belle liste, dans mon petit carnet, j’ajouterai:

    Faire l’effort de comprendre d’où viennent les choses, le sens des mots, l’origine d’une forme pour toujours relativiser l’importance ou l’originalité que l’on peut donner à une création. On se remet ainsi toujours en question.

  8. Si tu as une astuce pour arrêter de souffrir en programmant, je prends…je n’ai pas pu aller plus loin que les cours du site du zéro en html/css et je pense qu’il en faut bien plus!

  9. Très bon article!

    15• Créer le changement que l’on rêve voir dans ce monde (sinon, personne ne le fera pour vous)

    > penses-tu que l’on peut faire bouger ce monde par la politique ou par des initiatives alternatives ?

  10. A méditer…il n’y a pas de piètres esprits il faut simplement s’approprier certaines valeurs pour construire son propre idéale, son maître à soi, teinter sa personnalité par l’originalité de sa passion

  11. Cette publication ne m’étonne pas de toi, la continuité même de « Human ».
    Bravo pour ce post intimiste et universel à la fois.

    C’est fou car cette semaine j’ai écris 14 clés de vie à destination de mon ado…

    En tout cas tes 20 expériences tendent vers l’optimisme, merci.

  12. Bonjour Geoffroy et merci pour ce billet :).

    Des pensées simples et qui donnent du sens ^^.

    Notes : pour lire, il n’y a pas que la « littérature », il y a l’histoire, la science, la philosophie…
    Bien des domaines passionnants ! Des ouvrages qui nous aident à construire notre chemin et notre auto-critique. Des auteurs qui nous partagent leurs expériences universelles.

    J’oserai citer et compléter par les pensées d’un auteur éminemment connu :

    « Ce qui embellit le désert c’est qu’il cache un puits quelque part… »

    « Les baobabs, avant de grandir, ça commence par être petit. »

    Le Petit Prince (1943), Antoine de Saint-Exupéry.

  13. Je rajouterai ne pas oublier de prendre du plaisir dans ce que l’on fait. Sinon le résultat paraîtra « creux », « vide ».

    C’est très important de ne pas mettre de côté la notion de plaisir. 😉

    Super ce résumé Geoffrey, j’ai moi aussi découvert qu’on pouvait faire taire la petite voix de la lecture.

    Pour les autres voix dans la tête ça marche aussi? (/* schyzoboy */

  14. Article très instructif, notamment le point sur la lecture, ça m’a encouragé à m’intéresser à la lecture rapide, moi qui me trouve si lent à lire malgré mon amour pour l’édition.

    Ta réflexion sur l’argent est très intéressante je trouve.

    Étant dans des études orientées print, je suis curieux de développer personnellement des compétences multimédias, qui me semble indispensable de nos jours. Tu aurais des moyens d’apprendre le codage de manière plutôt simple (si cela existe) car j’avouerais que je trouve cela très repoussant au premier abord.

  15. Rafraîchissant. Merci. C’est nécessaire de rappeler parfois l’évidence. Mais c’est tellement vrai, que malheureusement parfois on oublie. On oublie d’écouter notre petite voix, de prendre du temps…Donc MERCI 🙂

  16. Post très intéressant, si je peux me permettre voila trois points que j’ajouterais à la liste :

    Toujours douter de tout: les gens pleins de certitude restent sur leurs point de vue et n’ont plus aucune raison de faire évoluer leurs jugements.

    Douter de son expérience, de sa maturité, de la qualité de son travail ou même de sa propre intelligence nous incite inconsciemment à faire des efforts pour remédier au problème.

    Toujours aller au plus simple : la pensée minimaliste fonctionne vraiment très bien dans certains domaines comme le travail, le mobilier, le relationnel. C’est dur à mettre en place le minimalisme mais une fois que c’est posé ça améliore vraiment la qualité de vie.

    Adopter un point de vue modéré : cf mon article sur le in medio stat virtus (http://blog.idleman.fr/in-medio-stat-virtus/) qui, je pense peux s’appliquer également à bon nombre de choses.

    Merci encore pour cette lampée de philosophie 🙂


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *