kcik

Bonsoir ;)

Il y a quelques années je parlais de la quatrième révolution industrielle liée au DIY, au web, au hacking, fablab, hackerspaces, espaces virtuels et tangibles collaboratifs, à la pensée en réseau et sur le réseau et à l’évolution de la société dans la post-modernité. Kickstarter est pour moi un excellent exemple de cette révolution en marche. Cela n’est pas encore un réflexe ou un passage incontournable mais une « niche globale » (à l’inverse des niches de secteurs). Des « kickstarters-like » il en existait déjà auparavant mais celui-ci est devenu la référence grâce au « bon moment » (pas trop tôt, pas trop tard), grâce à son éthique et sa ligne éditoriale qui se sont dessinées petit à petit, grâce aux perspectives économiques qu’il offre et surtout grâce à la créativité qu’un tel service dégage. Kickstarter fait rêver, pire, il concrétise ces rêves.

Pour clore l’année 2012 en beauté, Kickstarter nous propose un site Internet qui regroupe l’essentiel de leurs projets phares ainsi que quelques chiffres pour le moins impressionnants!

kickkk

source




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *