Hello 🙂

La navigation est un thème populaire pour les appareils portables, les Google Glass, notamment, peuvent vous informer du restaurant le plus proche tout comme votre smartphone ou votre montre connectée vous aideront à trouver votre chemin vers une pharmacie ou le cinéma. Mais voilà, oubliez tout ces systèmes de navigation pour écran car voilà SuperShoes !

Dhairya Dand, son inventeur est reparti du territoire et de la cartographie mais avec une touche numérique plutôt intelligente. Ces semelles connectées et flexibles seront connectées à votre smartphone pour vous aider à naviguer vers votre destination, certes, mais elles ont également la possibilité d’en apprendre davantage sur vous grâce à votre to-do liste, vos préférences en terme de lieux ou encore vos tâches préférées.

Les supershoes en vidéo

Les technologies utilisées n’ont rien de nouveau (et tant mieux!) mais en utilisant vos goûts et les habitudes comme un moyen pour vous aider à enrichir vos habitudes quotidiennes est tout simplement très intéressant et amusant. L’originalité des SuperShoes est également qu’elles peuvent vous proposer des choses « aléatoires » comme vous proposer un itinéraire différent pour aller au travail chaque matin ou vous suggérer une promenade pittoresque, parfaite pour la médiation.

Un beau projet que je serais curieux d’essayer. Il est non intrusif car il vous touche simplement le pied et une fois que l’on a compris le langage d’interaction et que l’on a exercé deux ou trois terminaisons nerveuses, j’imagine que cela est un jeu d’enfant !




2 commentaires

  1. Hello !
    Sympa comme concept :). Dans le même principe, je suis depuis un an un projet qui s’appelle HammerHead mais destiné aux vélos. Intéressant, car effectivement dans la navigation l’écran est une vrai contrainte que se soit à pied ou en vélo. Alors il y aurait les GoogleGlass mais ça reste un écran qui va ajouter une information visuelle supplémentaire à notre environnement…

    Et puis dans le projet que tu nous présentes ainsi que sur HammerHead il y a la notion d’assister et de proposer. Je trouve l’idée séduisante mais je me pose des questions aussi. Qu’en est-il de la sérendipité ? Est-ce que le fait d’être constamment « porté » par la technologie, aussi « intelligente » soit-elle, ne nous fait pas « oublier » l’action de découvrir et d’être surpris (en bien ou en mal d’ailleurs). Est-ce que le fait d’avoir toujours un objet pour nous proposer des activités que l’on « aime » ne nous empêche pas d’en aimer d’autres que l’on aime pas encore ? Enfin, est-ce que à toujours être assisté par une multitude d’objets on ne fini pas par oublier comment il faut faire pour découvrir de nouvelles choses ?
    Finalement, même si les créateurs de ces objets sont pleins de bonnes volontés et de belles idées, est-ce l’on ne créé pas des leurres ? Nous voyons chacun le monde à notre manière au travers de la lentille déformante qu’est notre perception. Lorsque nous utilisons ces objets est-ce nous ne porterions pas des lentilles qui ne serait pas les notre ? Celles du créateur du produit en question. Jusqu’à quel point la technologie est-elle objective ?


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *