La grossièreté peut être opportune.
La vulgarité est toujours déplacée.

Echange par e-mail avec Philippe Millot.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *