Hello ! La petite info du matin : les données personnelles de 6 millions de personnes se sont retrouvées diffusées sur le Web après le hacking de plusieurs systèmes d’informations de l’Etat chilien.

Noms, adresses, numéros de téléphones, déclarations d’impôts, numéros de cartes d’identités, et e-mails ont ainsi été disséminés sur le Web en provenance des administrations du Service électoral, de la Direction générale de mobilisation, du ministère de l’Education et de l’annuaire téléphonique professionnel de Santiago. 35 % des 16 millions de chiliens disposent d’une connexion Internet à domicile.

Bref, ça fait mal quand ça arrive ! 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *