Je vous parle depuis quelques temps déjà du GDS, le Government Digital Service, comprenez  la cellule design du Gouvernement Britannique. Plutôt talentueuse, douée d’intentions mais aussi de moyens de concrétiser ses projets, les équipes du GDS forment le design numérique et le design de service du Service Public britannique. Il y a peu elles présentaient leur façon de travailler ou mettaient en ligne ces affiches qui sont en quelque sorte l’étendard de leurs valeurs, de leur vision du design.

Et hier, le GDS a lancé un tout nouveau projet en ligne : le « Service Design Toolkit ». Dans cette page unique, on retrouve toutes les choses disponibles pour aider les équipes à bâtir des services gouvernementaux. Ils ont par la même occasion publié la dernière version de leur manuel de design de service pour donner aux équipes de conception des conseils sur la façon de construire de grands services. Ces ressources pratiques sont donc un parfait complément à ce manuel.

Le « Service Design Toolkit » du Gouvernement Britannique

Dans ces ressources on retrouve donc :

  • des conseils pour savoir si le service qui est construit correspond aux normes actuelles du design de service numérique
  • des outils qui assurent la cohérence avec les autres services publics britanniques
  • des modèles de conception et des guides de style
  • du code HTML pour concevoir le frontend des pages web
  • un kit de prototypage
  • des composants pour concevoir et construire de nouveaux services (ces composants sont par exemple GOV.UK Notify, GOV.UK Pay, GOV.UK Verify, GOV.UK Platform as a Service et Registers….)
  • etc.

Construire une page unique pour héberger toutes ces ressources est une toute petite partie du travail puisqu’il faudra ensuite que le GDS fasse connaître cette nouvelle boîte à outils de design de service, réalise des ateliers de conception, aide à la mise en oeuvre des projets via l’utilisation de ces outils, tout en restant à l’écoute des besoins de nouveaux composants, nouvelles interfaces et des nouvelles ressources nécessaires.

Bref, une fois de plus c’est un travail énorme et surtout : pérenne. Et une fois de plus je ne peux m’empêcher de comparer avec le Gouvernement Français qui n’a pas de « cellule de design » dédiée à une conception orientée sur le citoyen, qui externalise tout et qui change régulièrement son fusil d’épaule, n’assurant en apparence aucun avenir au design numérique des services du Gouvernement. Malgré tout, je sais par ailleurs – pour y avoir participé – que le site du Service Public est en phase de re-conception, peut-être serait-ce là le début d’une uniformisation, d’une simplification et de la création d’un langage commun aux services numériques du Gouvernement ? Allez savoir, en attendant, moi j’en rêve !




4 commentaires

  1. Ayant beaucoup regarder les sites gouvernementaux du Royaume Uni,
    c’est vraiment le jour et la nuit avec les differents sites gouvernementaux Francais.

    On retrouve ce meme design un peu partout, agreable, clair et simple.
    On se barre pas dans des menus d’une complexité sans nom

    Il suffit de tester le site de la cAF qui est un bordel sans nom
    Pour pole emploi, il suffit de cliquer sur le lien « mon parcours info » et boom… ca plante direct… (je parlerais meme pas de la banniere qui vient plus gener qu’autrechose)

    Je pense que c’est aussi une question de mentalité.
    L’administration Francaise a l’obligation de se numeriser mais les choses sont faite a moitié.

      1. « a moitié » :
        car ca ressemble plus a un site B2C ou on me vendrait une assurance…
        (avec des photos iphotos pour me montrer que l’administration bah « c’est cool »)

        mais si on remonte a quelques années auparavant, c’etait juste la plaie pour utiliser un minimum ces sites. On part de loin… Tres loin


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *