Le travail de la lumière est un savoir-faire à part entière lorsqu’il s’agit de nos villes. En effet, on parle parfois de pollution lumineuse, on parle aussi de light-design ou encore de scénographie urbaine. La lumière serait en quelque sorte le ciel de nos villes une fois la nuit tombée. Pour raconter cette histoire simplement, Retoka a réalisé ces compositions numériques et graphiques en redessinant, à l’aide de lumière, la silhouette de certaines grandes villes de notre monde comme Toronto, Pékin, Tokyo, Moscou ou encore Miami.si..

Un travail immersif, visuel et qui n’est pas sans rappeler les spectres sonores que l’on retrouve parfois sur certaines visualisations.

Villes : sons et lumières !

city1 city2 city3 city4 city5 city6 city7

Pour la petite histoire, Retoka est directeur artistique à Barcelone et il n’en est pas à son premier coup d’essai en matière d’imagerie de science-fiction, il avait, par le passé, déjà réalisé ces portraits, ces visages et ces silhouettes. Un style qui semble vraiment lui correspondre.




4 commentaires

  1. C’est toujours drôle quand le doigt ripe ou que le correcteur automatique s’emballe là où on s’y attend le moins : silhouettes.
    Sinon jolies images de Retoka avec toujours votre avis impliqué et connaisseur. Merci.

      1. Avec plaisir. Vous pouvez maintenant effacer mes commentaires qui n’ont plus lieu d’être 🙂
        Merci encore pour votre travail et le partage de tout ce qu’on ne peut pas aller voir, entendre quand on est loin de la Capitale.

      2. Aucun souci (j’aime garder tous les commentaires, ils sont l’histoire du blog également ^^). Au plaisir de partager et n’hésitez pas à m’envoyer vos articles, idées, projets aussi afin que je les découvre et pourquoi pas les partage ? 🙂


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *