Bonjour ! 🙂

Bon, je suis un peu désolé de ne pas trop bloguer ces deniers jours, je donne toujours mon workshop à Toulouse aux étudiants de design du lycée des Arènes et c’est assez intense ! (mais ils travaillent bien, je vous rassure ! :D). En tous les cas, j’ai eu le temps de me plonger dans la dernière publication de NeuroTribes et j’ai découvert des croquis fascinants sur la graphiste Susan Kare. En quelques mots, c’est la créatrice de la police pour l’interface du Macinstosh d’Apple de 1984. Elle a également réalisé l’interface, les icônes, le pointeur et énormément d’autres outils visuels et graphiques qui ont traversé les époques jusqu’à attérir aujourd’hui sur nos interfaces actuelles.

Le Mac ne fut pas le premier ordinateur à présenter aux utilisateurs un bureau virtuel avec des fichiers et des dossiers à la place des lignes de commande…  En effet, les premières interfaces graphiques (appelé aussi GUI – Graphic User Interface), ont fait leurs débuts en 1968 dans une conférence présentée par le Stanford Research Institute de Doug Engelbart.

Les idées révolutionnaires présentées dans la démo d’Engelbart ont donc été développées au Xerox PARC, et un jeune employé prénomé Steve a saisi l’importance de l’interface graphique et dans le rôle qu’elle va jouer dans la démocratisation de l’informatique.

Et pour continuer cette histoire, après avoir pris des cours de peinture et avoir été diplômé de la New York University avec un doctorat dans les beaux-arts, Susan Kare a déménagé vers San Francisco, où elle a pris un travail de conservatrice dans le musée des Beaux-Arts de San Francisco. Cependant, elle a vite senti à quel point elle était du « mauvais côté de l’équation de créativité ». Finalement Susan Kare a reçu un appel d’un ami de lycée nommé Andy Hertzfeld, qui fut le développeur en chef pour le système d’exploitation Macintosh et… lui a offert son projet job pour Apple !

Sa première affectation a été le développement $des polices pour Mac OS. À l’époque, polices de caractères numériques étaient à espacement fixe – un héritage de la machine à écrire – et Steve Jobs avait été très impressionné par la calligraphie.

Il a ainsi souhaité que Susan Kare s’occupe de la typographie et des icônes… Dont voici les croquis originaux.

Un travail passionnant, passionné et il est très touchant de voir les origines de tout ceci… un cahier, des carreaux, un feutre rose et puis l’interface graphique qui a révolutionné et démocratisé l’informatique, tout simplement (si j’ose dire!).

source | source




2 commentaires

  1. Passionnant effectivement ce retour aux sources du graphisme d’interface ! Comment exprimer l’évidence en quelques pixels…. l’infographie est fascinante quand elle exprime cette évidence !

    D’ailleurs : 😐


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *