Depuis que j’ai un téléphone qui me permet de me géolocaliser, je ne me perds plus très souvent… dommage !

Comme les situationnistes ou encore les fervents défenseurs d’Oulipo, se perdre est une magnifique façon de se retrouver ! Heureusement, le designer anglais Dan Cottrell a conçu un projet intitulé « Awol », un petit guide qui va vous apprendre à vous perdre. Composé d’une carte imprimée et d’une boussole, Awol vous propose différentes promenades algorithmiques afin de trouver son point de départ tout en utilisant des chemins aléatoires. Le tout est sobre, élégant, un peu trop « suisse » parfois, mais très intéressant !

kit

Je trouve que d’encourager l’exploration et la prise de conscience accrue de notre environnement est une chose très intéressante. Combien ont le nez rivé sur leur téléphone (et moi le premier!) ? Enfin, grâce à ce kit, vous ne saurez pas exactement où vous allez mais vous pourrez toujours revenir à votre point de départ, afin que vous puissiez profiter de votre parcours et de nouvelles expériences, sans l’anxiété qui accompagne souvent au fait d’être perdu.

Et vous, la dernière fois que vous vous êtes perdu, c’était quand ? ;-)

source | source




5 commentaires

  1. Moi c’était hier en rentrant d’une mini randonnée en Ardèche… quand j’ai vu le tout petit chemin et le ravin, je me suis dit : « tient je suis pas passé par la… » 🙂

    Mais en règle générale je me perds tout le temps. Y’a pas longtemps, je vais dans un centre commercial, j’en ressort, impossible de retrouver ma voiture, j’ai tourné 10 minutes, et j’ai enfin compris qu’il y avait exactement le même parking de l’autre coté du supermarché…

    Donc pour moi le GPS est l’invention du siècle! lol… après l’iphone! 😀

  2. Totalement d’accord 🙂 Cela rejoint le fait de prendre du temps gratuitement.
    J’adore visualiser ma destination puis essayer d’y aller à l’aveugle.
    Sur Paris je partais parfois 6 heures avant rendez-vous afin de découvrir la ville autrement, au grès de mes erreurs. Idem en voiture/vaccances
    Je trouve que les découvertes sont plus belles quand inattendues. 🙂

  3. Je trouve ce projet très intéressant, et ça rejoint le concept d’un projet que nous avions réalisé en groupe en 2009 pour la biennale de Saint-Etienne sur le thème de la téléportation. A voir ici :

    http://aurelien.alletru.free.fr/index.php?/projets/31lambda2009/

    Le projet n’a pas pu être continué, dommage car nous voulions mettre en place un système participatif où les gens aurait inscrit dans une base de donnée en ligne, leurs trajets, les endroits à découvrir où autres. Tout ça, toujours sous une forme de légendes chiffrées bien sûr.

    Au passage merci Geoffrey pour tes posts toujours aussi intéressants ! 😉

    Aurélien

  4. « Le plus important c’est le chemin et non la destination » 😀
    merciiii pour cette référence Geoffrey, tout comme j’aime ! :mrgreen:

    @Aurelien : Sympa votre projet ! j’avais aussi travaillé sur cette thématique lorsque j’étais en DSAA (http://diplomes.etapes.com/profiles/2559-margaux-crinon) mais plutôt sous forme d’application participative. J’aime beaucoup le principe de points à relier !
    Elle s’utilise à Toulouse votre carte?? j’ai cru lire « les Jacobins » 😉


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *