Souvent, on considère être « chez soi », là où l’on parle notre langue… C’est le postulat qu’a forgé Tobias Gutmann, un jeune homme dont je vous ai déjà parlé ! Ayant une formation multilingue,  il cherche son propre langage visuel et tente de désapprendre et d’échapper à des structures linguistiques conventionnelles. Son but est d’explorer comment le sens est créé par la représentation et le contexte.

Ainsi, il expérimente avec des instruments d’écriture inhabituels, il trouve et crée aussi d’autres moyens ludique d’exprimer des idées.

Présentation

En images

pic1 pic2 pic3 pic4 pic5 pic6 pic7 pic8 pic9 pic10

Un test de lecture

L’exposition

Un magazine intitulé « Let’s Make Language » a été écrit dans ce langage visuel afin que tout le monde puisse le comprendre… mais pas toujours de la même manière 😀 Ce que vous voyez, pourrait en dire plus sur vous-même que ce qui est réellement écrit. Ce magazine vise donc à vous amener au malentendu, à la curiosité, à l’ambiguïté et à la recherche votre propre langage. Apprendre une langue est difficile, mais la désapprendre un est impossible… Et oui ;-)

source | thank you Tobias !




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *