Hello 🙂

Voici encore un dimanche bien paisible mais j’apprend que l’université de Warwick a imaginé et designé un haut-parleur fin, flexible, approchant d’une feuille de papier aluminium intitulé le flat flexible loudspeaker ! 🙂

En clair, ce haut-parleur superpose une feuille d’isolant entre deux feuilles conductrices. Les champs électriques appliqués entre les deux feuilles conductrices permet de réaliser un champ électrique sous forme d’une vibration… Et donc, du son ! 🙂 Alors, à quand le magazine en papier numérique et avec de la musique qui l’accompagne ? Peut-être pour bientôt…




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *