Pour cette fin d’après-midi, voici deux vidéos d’un travail présenté par 4letters & la yeah intitulé « Les fenêtres qui parlent » à la madeleine Berkem. Cette fresque invite les habitants à créer sur des petits cadres et des petites fenêtres, leurs graffitis, leurs peintures, leurs dessins, leurs noms…

L’idée de créer une communauté active et locale autour du graffiti est intéressante, cela démocratise aussi les « espaces » d’expression graphique dans la rue en laissant penser que certains murs délaissés, en friche, etc. sont plus propices à la création artistique que d’autres 🙂

source




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *