Depuis plusieurs mois je m’inquiète quant à l’utilisation abusive des données des utilisateurs et notamment du lien entre objets connectés et des instances financières qui touchent au domaine privé comme les assurances, les cabinets privés de santé ou encore toutes les dérives marketing possibles et inimaginables !

Miiya

mya

Bref, aujourd’hui, ce sont les enfants qui se voient proposer le Miiya, cette montre connectée pour les plus jeunes. En effet, partant du postulat que l’éducation au sport et à la condition physique est plus efficace lorsqu’elle est introduite à un jeune âge, il faudrait proposer la même chose aux enfants qu’aux adultes.

Les données de l’enfant

mya3

Enfin, la même chose ou presque !

La smartwatch Miiya offre la possibilité, sous l’angle du jeu et d’un avatar, de pratiquer de l’activité physique, une analyse de la croissance et des évolutions de l’enfant. Des rapports quotidiens sont ainsi produits pour les enfants, les parents avec une analyse complète des statistiques sur la santé et sur les améliorations qui peuvent être faites.

La démo de Miiya

Je vous laisse juger du projet… personnellement, je n’ai pas de bracelet connecté qui compte le nombre de mes pas, je n’en ai réellement pas l’usage. Je n’ai pas non plus d’enfant sur qui mettre ce bracelet électronique (oui, ça en est un), mais quand je vois qu’aux US, la NSA s’en donne à cœur joie avec tous les services web mais aussi qu’en France, les instances gouvernementales de surveillance commencent à se passer des tribunaux et préfèrent passer par des décisions administratives… Je préfère me passer de tout cela et rester vigilant quant aux usages et détournements de ces objets.

source




6 commentaires

  1. Et la conversation avec les parents le soir pour raconter la journée ?
    Elle est très importante car elle fait travailler la mémoire à court terme et permet à l’enfant de partager sa vie avec l’adulte, ainsi il comprend qu’il est un être à part entière car lui aussi vie sa vie.

    À force de tout traquer on va finir par tout vivre au travers de nos écrans et de ces stats plutôt qu’en vrai.

    « Yes, ma fille à dépensé 0,5 kal en soufflant sur ces bougies, je partage »

    On le voit déjà avec ces personnes qui filment tout le temps ou qui reportent toute la soirée sur les réseaux sociaux. Certes, garder des traces des événements d’une vie est important mais il y a une limite…

  2. Et voilà, je me pose des questions maintenant ! Est-t-il obligatoire que tous ces objets soient connectés ? S’il s’agit de mesurer des soi-disant performances, après tout, ça peut être intéressant, mais pourquoi les données sont automatiquement collectées ? Pourquoi ces objets n’existent pas sans être obligatoirement connectés ? C’est techniquement impossible ?

  3. Bonjour,

    Pour commencer, je tiens à préciser que je fais partie de l’équipe qui a créée Miiya.
    Je vous remercie pour vos commentaires et si vous le voulez bien, je me permets de répondre à certaines de vos interrogations.

    Avant cela, je voudrais rectifier quelque chose.
    Ceci concerne ces rapports quotidiens à destination des enfants, des parents et des médecins. Avec Miiya, nous n’envoyons pas de données à des médecins ou autres organismes de santé.

    Un enfant peut comprendre très rapidement si un objet est mal utilisé et le rejettera, c’est pourquoi nous accordons la plus grande attention à ce que nous proposons.

    Nous avons conçu Miiya dans l’idée que la technologie peut renforcer les relations parents – enfants. De mon expérience personnelle, bon nombre d’enfants jouent avec la tablette de leurs parents. Et parfois pendant de longues heures. Ce qui peut conduire, dans des cas extrêmes, à l’isolement de l’enfant vis à vis de ses parents.

    Plus important encore, nous considérons qu’un enfant, pour bien grandir, doit avoir son jardin secret.

    Concrètement, comment tout cela se manifeste avec Miiya ?
    1/ Miiya ne vous permet pas de connaître la position de vos enfants à chaque instant. Nous ne proposons pas cette fonctionnalité car nous pensons que beaucoup d’enfants ne l’accepteraient pas et n’auraient aucune envie de porter leur montre.
    Miiya offre tout de même aux parents une fonctionnalité pour localiser leur enfant mais dans un cas bien précis. Il s’agit en fait de savoir où se trouve votre enfant par rapport à vous (par rapport à votre smartphone pour être plus exact). Cette fonctionnalité peut être utile quand vous vous promenez avec votre enfant et que vous le laissez jouer pour être averti si celui s’éloigne trop de vous. Egalement, pour retrouver un enfant que vous aurez perdu de vue dans les méandres d’un centre commercial.
    Quelles différences avec une solution de localisation classique ?
    a/ La fonctionnalité n’est pas active en continu. Elle doit être activée par le parent à chaque fois qu’il souhaite s’en servir (à partir de son smartphone) et surtout l’enfant doit donner son accord à chaque utilisation. Pourquoi ? Car nous pensons que la communication parents-enfant est fondamentale : si un parent veut utiliser la fonctionnalité, c’est l’occasion pour lui d’expliquer qu’il fait ça pour prendre soin de son enfant.
    b/ Dans ce cadre d’utilisation, la montre est directement connectée au smartphone du parent et lui envoye sa position relative. Il nous est donc inutile de stocker dans un cloud les informations relatives à la position de l’enfant.

    2/ Quid de la conversation avec les parents le soir pour raconter la journée ? Elle est fondamentale mais pas toujours évidente.
    Pour preuve l’exemple suivant – arrivé à de nombreux parents. A la sortie de l’école, un père demande à son enfant : ‘Qu’as tu fait de beau aujourd’hui ?’. Et la réponse typique d’un enfant : ‘Je ne sais pas’ ou ‘Je ne me souviens plus’.
    Certes, les enfants ont leur jardin secret mais ce genre de réponse peut être frustrante pour le parent et l’enfant.
    Ainsi, l’idée avec Miiya n’est pas de supprimer cette conversation mais au contraire de donner aux parents de nouvelles pistes de discussion pour ouvrir la conversation. Comment ?
    a/ L’analyse du rapport d’activités permet d’avoir une discussion avec votre enfant, l’encourager, le féliciter. Il permet également de mieux comprendre le biorythme de l’enfant et d’accepter plus facilement que votre enfant soit un peu ronchon s’il a eu une journée éreintante.
    b/ Tout au long de la journée, l’enfant a la possibilité d’enregistrer sa position en cliquant sur un bouton. Pourquoi ? Pour partager ce moment, le soir, avec ses parents. Par exemple, l’enfant va découvrir un nouveau parc de jeux, il peut le mémoriser, ses parents le découvrent le soir, ils peuvent facilement en parler avec l’enfant et prévoir une sortie le week-end prochain !
    c/ Dernière précision, toutes ces informations (rapports d’activité, positions enregistrées par l’enfant) ne sont pas disponibles en temps réel pour les parents mais uniquement après synchronisation avec Miiya (typiquement, le soir, en rentrant à la maison, pendant un moment de calme), à un moment où la conversation pour raconter la journée peut être déjà entamée.

    C’était un peu long mais j’espère que certains points sont plus clairs et permettent de dissiper certaines inquiétudes inhérentes aux objets connectés.

  4. @Nicolas: Merci Nicolas pour cet intéressant retour, j’avais pourtant lu sur un site anglosaxon qu’il y avait une relation avec un médecin, je retire l’information puisqu’elle est erronée, merci ! En tous les cas, tous ces détails sont très enrichissants pour votre produit, je vais partager de nouveau l’article avec votre commentaire en lien ! Merci beaucoup.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *