Souvent, c’est avec de tout petits gestes que l’on fait de grandes choses. Et aujourd’hui, je souhaite mettre à l’honneur le travail de Veda Partalo avec le studio Burlesque dont l’interview a été publiée sur WalkerArtVeda Partalo est une femme réfugiée et une fine stratège de la publicité. Le studio Burlesque est quant à lui un studio de création graphique et d’impression (ils produisent beaucoup d’affiches de concert sérigraphiées).

Tous les deux se sont posés la question suivante : « Comment un réfugié peut-il savoir qu’il est le bienvenu dans un nouvel endroit? – et notamment les commerces, les entreprises ? ». La réponse ne s’est pas faite attendre et la conception de ces autocollants est devenue une évidence. L’idée a donc été de concevoir un visuel à coller sur une vitrine afin de permettre aux entreprises locales de créer un message de bienvenue et un lien bien visible entre elles et les réfugiés qui n’osent pas forcément franchir le seuil d’une boutique, d’un magasin, d’un lieu de travail.

Un autocollant pour accueillir les réfugiés

ref2 ref3 ref4

Dans cette image, aucune fioriture, juste de la simplicité et ces mots en anglais « Refugee Welcome ». Évidemment, je pense qu’il faudrait le traduire dans plusieurs langues mais c’est un bon point de départ. De même, représenter une famille par un logo est un parti pris intéressant : deux adultes, deux enfants, des sacs, des valises. Est-il possible de faire autrement ?

Il faut maintenant que cet autocollant soit distribué localement et pourquoi pas à une échelle plus large, d’une part pour que cela devienne un symbole de reconnaissance mais aussi pour que chacun puisse se poser la question : est-ce que dans mon entreprise, mon commerce, ma boutique, je souhaiterai accueillir un réfugié ? Travailler avec lui ? Lui offrir un thé et discuter avec lui ? Lui donner des informations ? Parce qu’au final, cet autocollant n’a qu’un seul but : être une tentative pour créer du lien social.

Pour recevoir ces autocollants il vous suffit d’envoyer un e-mail à [email protected]




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *