Hello et bon lundi les ami(e)s !

Ce matin, je vous propose une balade parmi les anciennes enseignes typographiques peintes à la main. Plus de la moitié des travailleurs américains sont employés par des petites entreprises mais ces petites entreprises, ces petits magasins sont de plus en plus sous la pression de l’économie et des grandes surfaces. Supplanter ces petites entreprises ferait également disparaître le visage de certaines villes comme celle de New York. C’est justement dans la ville qui ne dort jamais que les photographes James et Karla Murray ont décidé de préserver ce patrimoine visuel et typographique. Ils ont ainsi, pendant huit ans, pris en photo les devantures de ces magasins où les enseignes pourraient être exposés dans un musée de la typographie.

Hélas, un tel musée n’existe pas mais il faut savoir que c’est une part de la culture, de l’histoire également qui tient grâce à ces enseignes. À noter églaement qu’un tiers des magasins présentés ci-dessus ont fermé leurs portes.

source




6 commentaires

  1. C’est ce qui m’avait le plus étonnée lorsque je suis arrivée à NY en 1974. Ce n’était pas qu’une ville de fer et d’acier et ça ne l’est toujours pas. C’est ce qui fait son charme !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *