braille

Heÿ 🙂

Dans un projet de 36 heures pour le CIID, les designers Andrew Spitz, Markus Schmeiduch et Ruben Van der Vleuten ont mis au point un dispositif d’aide pour les déficients visuels afin d’aider à améliorer leurs capacités à découvrir et à naviguer à travers les rues des villes. Connu sous le nom des «Blind Maps», cette interface en braille offre aux utilisateurs une expérience interactive avec rétroaction en temps réel et aussi intégration auditive tactile. Blind Maps vous permet donc de prendre conscience des intersections à venir, des virages et les dangers sur la route..

En vidéo

En images

braile2

Le plus important sur ce projet est à mon sens, la possibilité d’aider à s’adapter aux environnements inconnus. En effet, rendre l’autonomie par la technologie, voilà un très beau pari.

En savoir plus sur andrew-spitz.com | smeidu.com et rubenvandervleuten.com




4 commentaires

  1. super ce projet!

    Je savais pas qu’on pouvait choper les changements de feux (ou le le feu lui meme a un bip pour traverser mais en france c’est rare).

    Tres bonne idee !

  2. C’est une très bonne idée, enfin les personnes souffrant de handicap comme être aveugle vont pouvoir devenir un peu plus autonome. Peut-être faudra-t-il tout de même un petit laps de temps d’adaptation. C’est un progrès pour l’adaptation de la technologie aux personnes handicapées.

  3. Super projet qui relève un peu le niveau en ces moments difficiles dans le rapport avec l’humain…
    Je trouve que les recherches en design haptique sont fortes prometteuses et enrichissantes: l’utilisation des nouvelles technologies avec l’homme fonctionne, et ce beau projet le confirme pour aider les handicapés!
    Bravo.

    Merci à Geoffrey Dorne pour cette belle découverte, et bonnes designeries! 🙂 (Comment ça ce mot n’existe pas?)


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *