Allez, on retourne dans l’expérimental et la 3D avec ce bureau virtuel dans lequel il est possible de voir au travers. Réalisé par Lee Jinha et Cati Boulanger dans le groupe des sciences appliquées, le Applied Sciences Group, cette vision futuriste et assez surprenante permet néanmoins de tester et de découvrir des usages d’interaction sur un prototype. Malgré les progrès réalisés dans la détection 3D et les technologies d’affichage, nos interactions avec les ordinateurs de bureau n’ont pas vraiment évolué depuis les années 70 et cet environnement d’exploitation spatial en 3D permet ainsi à l’utilisateur d’interagir directement avec son bureau virtuel.

Les utilisateurs peuvent ainsi ouvrir leur bureau 3D, utiliser un clavier, un trackpad, etc. En terme d’interaction, ça n’est pas la première fois que je vois ce genre de projet, 3D, virtuel et dans l’espace et tous sont restés au stade d’expérience, de prototype. Question d’usage, question d’époque, question de technologie, question sociale aussi, il y a beaucoup de raisons pour lesquelles ce genre d’environnement n’est pas utilisé.

Cependant, à l’ère du « tout tactile », où nos écrans contemplatifs sont devenus écrans interactifs et vivants, l’ère du « tout gestuel » n’est donc pas loin (je vois de plus en plus de projets où la gestuelle se place comme un élément rentré dans les habitudes des utilisateurs). Ce bureau 3D et virtuel dans lequel on voit au travers sera donc peut-être intégrés à nos interfaces futures…? Allez savoir 😀




2 commentaires

  1. Aw gawd, c’est Jena Lee http://en.wikipedia.org/wiki/Jena_Lee

    Et sinon euh, c’est cool niveau technologie, c’est clair, mais ça n’apporte absolument rien pour l’instant en terme d’efficacité 😛

    Par contre, même si ça peut sembler contre-intuitif dans un premier temps, la position du clavier est très bien trouvée, elle permet simplement au mains de dégager du « champ de vision » de l’écran, j’aime bien l’idée 🙂

  2. oup la typo 😉

    à l’air du « tout tactile » => à l’ère du « tout tactile »

    (& l’air du « tout gestuel » => l’ère du « tout gestuel »)


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *