Hello 🙂

Ce matin on commence la journée avec Stir un bureau « connecté » mais surtout un peu vivant 🙂 Ce bureau se déplace pour vous faire travailler de la position assise à la position debout, détecte votre présence, vous répond et s’adapte à vous. Car oui, vous le savez au fond de vous, les êtres humains sont conçus pour se déplacer, pour marcher, pour courir, pour voir au loin… et oui, nous nous sentons tous bien mieux après avoir fait une bonne marche. Cela joue sur notre santé physique mais aussi sur nos idées, notre état d’esprit. Sauf qu’aujourd’hui, et moi le premier, nous sommes assis devant un ordinateur environ 6, 8 ou peut-être 15 heures par jour.

C’est sur ce postulat que Stir essaye de trouver une réponse possible en offrant un bureau qui bouge, un bureau qui nous fait réagir. Avec un écran tactile, il apprend vos habitudes, se souvient de vos préférences et vous permet de savoir si vous ne bougez pas assez. Il est également fonctionnel pour pouvoir ranger vos câbles et s’adapter à votre station de travail.

En vidéo

jpg

Ce qui est intéressant là-dedans c’est à mon sens, la station de travail debout. Avez vous déjà essayé de travailler devant votre ordinateur debout ? Cela se fait dans certaines entreprises, c’est un dynamisme très intéressant et même si je préfère être bien assis devant mon écran il se trouve que, parfois, lorsque je travaille debout, ma façon de faire est différente. C’est très intéressant pour moi et à creuser je pense. Maintenant, je me demande s’il n’est pas possible de refabriquer ce bureau à la sauce DIY (do it yourself)… ;-)

source & source




5 commentaires

  1. En tant qu’étudiant en graphisme, je me vois mal rester uniquement assis pour travailler… C’est même inconcevable. 😛
    (peut-être que je changerai d’avis plus tard mais bon… :p)

    Ce que je trouve dommage c’est de devoir tapoter un écran pour faire lever le bureau, un système de capteur qui gère le niveau automatiquement serait mieux vu je pense.
    Et le baratin sur les calories etc. Ils auraient pu s’en passer…

  2. Hello,

    en tant que graphiste/illustrateur, je me suis conçu un bureau me permettant soit de bosser debout, soit sur une chaise haute. Clairement, selon le type de boulot en cours, je passe d’une position à l’autre et c’est fort agréable.

    Petite précision au passage histoire de rendre à César ce qui lui appartient : j’ai pondu les plans du bureau, mais c’est un ami (Jean Baptiste « Maetallogibus » Pfeiffer) qui l’a réalisé en bois et métaux de récupération. Coût total pour nous deux : le temps passé. Visserie, vernis et autre sont de la récup’, des restes.

    La position debout permet pas mal de dynamisme, ça peut vous paraitre étrange mais ça m’est arrivé plus d’une fois de coller de la zik et de quasiment « danser » . Cela me permet de ne pas trop réfléchir non plus, de laisser certains gestes (coups de crayon ou de stylet) se faire plus instinctivement. L’expérience est par ailleurs presque grisante, permet de retrouver ce rapport très direct, presque charnel avec l’espace et la matière.

    Je ne l’affirmerai pas à 100% mais il me semble être plus inspiré, plus créatif, lorsque je peux bouger, me laisser aller. J’imagine que le flux sanguin, l’apport d’O2 au cerveau etc n’y sont surement pas pour rien.

    Enfin, j’ai également noté pas mal de douleurs de dos en moins, et ça c’est également une bonne chose.

    Bref, je suis un fan de la possibilité de changer de position en bossant. Debout, assis, en faisant le poirier (euh non, ça non en fait, c’est surement à cause de la chaise pivotante, manque d’entrainement…)


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *