Bonjour bonjour 🙂

Ce matin je vous ai déniché « DisplayCabinet », un travail présenté ce week-end par Tim Burrell Saward et Dan Williams. Leur idée est de tout connecter sur le web, jusqu’à nos affaires, notre environnement, nos objets personnels. L’internet des objets en quelque sorte ?

Le but de leur projet était ainsi de s’attaquer à transformer des données en informations faciles à digérer et à visualiser. De même, ils ont cherché a éviter les écrans qui attirent trop l’attention ont ainsi réalisé un prototype d’affiche calme et ambiant. L’installation qui en résulte nous montre un petit anneau de lumière sur une table. Quand un objet est placé dans cet anneau, il se développe pour afficher les informations pertinentes sur cet objet en particulier. Par exemple, les clés de la maison deviennent une invitation pour voir la consommation d’énergie ou encore le coût actuel de l’énergie par jour. Un modèle réduit d’un réfrigérateur récupère des informations telles que la température ambiante intérieure, etc.

Personnellement, je voudrais juste pouvoir visualiser mon emploi du temps simplement ou mes derniers messages reçu (téléphone, sms, mails, twitter, etc.) sur ce cercle à partir de mes clefs ou de mon téléphone par exemple. Et vous, qu’aimeriez-vous visualiser, et avec quel objet ?

source | Merci Tania




8 commentaires

  1. Je voudrais pouvoir visualiser ma todolist, mais que celle-ci change selon la pièce ou je suis (comme si’il y avait un cercle lumineux par endroit).
    A mon labo, les choses à faire, près de mon ordi, ce qu’il y a à bloguer, sur le frigo les aliments qui arrivent à péremption, dans la salle de bain les statistiques de mes ombres à paupière les plus utilisés (pour essayer de changer un peu en prenant les moins utilisés).

  2. @Geoffrey Dorne: Mais oui! Sans contextualisation ça en devient contraignant (toujours devoir se déplacer et aller au même unique endroit pour visualiser ses données… dans une chambre étudiante, ça passe, mais dans une maison, vais-je descendre un étage pour voir le prix de l’essence? Ou bien vais-je aller voir sur internet?).
    L’idéal serait d’avoir un lieu complet intégrant cette technologie, qu’en sortant les clefs et les posant sur le mur, ou une table, + une gestuelle appropriée, le petit rond magique apparaisse et te donne les infos dont tu as besoin… ou te propose de sélectionner une catégorie d’infos aussi (tu n’auras pas toujours ton mini frigo sur toi, c’est bien joli l’internet des objets mais il faut savoir aussi transposer dans le monde réel ^^ ).
    Trop d’objets différents peuvent aussi prêter à confusion: « oh, pour le consommation électrique, est ce que c’est le mini frigo, ou bien mon portefeuille? ou bien le chat? »

  3. @Aratta: oui, c’est pr ça que, personnellement je n’en aurais besoin que sur mon bureau chez moi et à côté de mon ordinateur au boulot, et juste avec mon portefeuille, mes clefs et mon téléphone, ce serait bien assez 🙂

  4. Très très intéressant, mais cela suppose une puce RFID a rajouté à chaque objet. Assez contraignant, il faudrait que l’objet soit reconnu sans puce. Je ne sais pas comment, mais il faudrait aussi une interface qui permette de choisir les informations à afficher, seulement les SMS et les mentions pour le portable par exemple.

  5. Ca me fait penser au projet Sixth Sens du chercheur indien dont je ne risquerai pas à taper le nom de mémoire. Je suis très interessé par les possibilités de ce projet ainsi que par la recherche de lien sémantique qui permet justement d’établier que telle information est liée à tel objet.

    Pour ma part, comme j’habite un studio, ça fait assez peu de place pour afficher des informations, mais je verrais bien la liste de ce que contient mon frigo, et ce qui manque ou va bientot manquer (calculer en fonction de mes habitudes de consommation, que mon frigo s’étonne de n’avoir que 2 yaourts en son sein). Et comme j’oublie toujours de donner à boire à mes plantes une simple date représentant le dernier arrosage sous la plante, ou sur la fenetre pour celle qui est sur la terasse.

    En tout cas, c’est agréable cette réalité augmentée peu invasive !

  6. Pas forcément, une reconnaissance des formes géométrique peux suffire si l’objet est équipé d’une camera. Dans ce cas il suffit de présenter un objet marqué du pictogramme pour activer la fonction correspondante.

  7. C’est le meme principe que le nanoztag et le mirror/nabaztag de la marque violet. Sauf que la le mirror est un bureau et est relié a un projecteur a la place de l’écran d’ordi.
    Une puce rfid integré a un objet et ca interagit.

    Enfin c’est un projet interressant et bien sympatique et quand meme plus réactif que le mirror.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *