Il y a quelques temps je vous présentais des corps conducteurs d’électricité..

Et bien, voilà que le Prix James Dyson récompense cette peinture conductrice. La relation entre la peau et l’électricité est là… Une bien drôle de façon de nous rapprocher encore un peu plus de la machine.

En seconde vidéo je vous présente également une performance (certes, en bikini) de la peinture conductrice associée à de la musique




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.