Ces derniers mois, je vous ai publié plusieurs articles concernant la smarwatch d’Apple, non par parce qu’elle est « trop bien, trop belle » mais plutôt parce que les montres connectées sont un énorme défi de design d’interface. Imaginez, la technologie nous permet de faire tellement de choses qu’il faut maintenant concevoir pour :

  • un écran minuscule
  • un écran tactile avec un doigt
  • un écran utilisable avec une molette sur le côté
  • un écran qui monopolise une main, rien que pour le porter

bond2

Aujourd’hui, je découvre ce prototype qui ferait envie à James Bond. Vous le savez sûrement, la montre d’Apple devrait sortir en Avril prochain et de nombreuses grandes marques sont déjà en train de chercher à se positionner et à créer pour cet objet, pour cet écran, pour ce nouveau langage d’interaction.

Tesla Motors a ainsi inspiré ELEKS afin de réaliser l’interface de leur prochaine application. Elle permettra de contrôler la voiture électrique, de vérifier l’état de vie de la batterie, le kilométrage ou encore la température de la voiture, etc. Des fonctionnalités numériques pour un impact bien réel et très important.

Interface

tes1 tes2 tes3 tes4

tes5

Contrôlez votre voiture Tesla sur votre iWatch

À mes yeux, pour créer ces interfaces de smartwatch, il va falloir se doter d’un langage interactif minimaliste et réellement séquentiel. En effet, chaque écran est découpé, il correspond à une étape unique et une seule interaction. Cela rallonge peut-être la manipulation mais évite les erreurs de compréhension et d’utilisation.

source




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *