Bonjour 🙂

Je souhaite aujourd’hui vous partager ce très récent TED présenté par le neuroscientifique Greg Gage. Lors d’une expérience sur scène, il démontre comment « écouter » le cerveau d’une personne et comment utiliser ce que l’on entend pour contrôler le corps d’une autre personne, en l’occurrence ici, son bras.

brain2

Je n’apprécie pas vraiment la « science spectacle » en général mais cette expérience relève plutôt pour moi de la pédagogie. En effet, Gage utilise un dispositif très peu coûteux pour lire les impulsions nerveuses de son premier volontaire et pour relayer ces impulsions à travers ce que j’appellerai une « interface homme-homme« . L’expérience est simple et vraiment compréhensible dans son procédé.

Greg Gage et son expérience

Comment le numérique contrôle notre corps ?

Dans cette expérience, le deuxième volontaire, Miguel est surpris et se laisse faire puisqu’il s’agit d’une simple contraction. Mais comment aurait-il réagit s’il s’agissait d’un geste plus agressif ou plus gênant ? Il aurait évidemment essayé de reprendre le contrôle. Je ne sais pas si il aurait réussi.

Et si demain il était possible de modifier notre comportement grâce au numérique ? Oui, je sais, c’est déjà le cas. Vous avez un bracelet connecté ou une smartwatch qui vous invite à faire 10000 pas par jour et vous félicite si vous avez réussi. Vous avez une notification joyeuse sur votre téléphone pour détourner votre regard vers l’écran du téléphone. Nous avons toutes et tous un ensemble de modifications physiologiques de part nos habitudes numériques.

brain3

Mais serait-il possible de suivre la machine et la laisser prendre le contrôle ? Pour de la rééducation par exemple : serait-il possible et pertinent qu’une machine contrôle mon corps afin d’avoir le geste exact ? Pour de la performance ensuite : serait-il possible et pertinent qu’une machine contrôle mon corps pour courir plus vite et faire les foulées exactes en se basant sur mon rythme cardiaque, la hauteur de mon corps, mon poids, la tension de mes muscles, mon souffle ? Pour de l’automatisation enfin : serait-il possible et pertinent qu’une machine contrôle mon corps pour m’éviter de penser aux choses que je fais au quotidien et être en pilotage automatique pendant que, dans ma tête, je lis, je joue, je dors…?

J’en rêve… et pourtant cela m’effraie ;-)




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *