Pour cette fin de journée,

Voici un travail qui associe visuel, ville & numérique avec un objet qui permet de visualiser et d’explorer le champs invisible des réseaux WiFi dans les espaces urbains. La représentation du wifi se fait avec des signaux lumineux et révèlent une trace sur les photos longue exposition. Cet objet mesure quatre mètres de hauteur avec 80 diodes de lumière et exploite intelligemment la technique du light painting ;-)

Grâce à cet objet, on peut ainsi sonder l’invisible et ainsi repérer l’architecture des réseaux wifi de la ville.

source | source




3 commentaires

  1. j’ai vu cette vidéo il y a quelques jours, ça m’a donné envie de faire une application android qui aurait le même but. Je suis d’ailleurs en train de réflechir à la meilleur façon de retranscrire l’information, en réalité augmenté ? simplement des couleurs (ble, froid = pas de signal, chaud rouge = fort signal), les deux (un calque semi-transparent coloré au dessus de la vidéo), du son comme avec un compteur geiger (bon là il y a un parti pris, associé le wifi à la radioactivité), peut-être tout ça à la fois dans une interface paramétrable.

  2. Bonjour,

    J’avais vu cette info, mais très bonne idée de la présenter aux autres.

    Faire une application pour ça serait une bonne manière visible de faire prendre conscience du problème


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *