Les concours commencent à être un peu plus fréquents sur mon blog et je tâche toujours de faire bien attention à vous dénicher des choses graphiques et d’intérêt. Aujourd’hui c’est grâce à Romain et au projet appelé « MY WORLD IS… » que je vous propose à deux d’entre-vous de gagner des t-shirt en coton bio créés par des graphistes 🙂

Le concept

Le concept de « My World is... » est tout d’abord de représenter des artistes, des graphistes, des illustrateurs mais d’une façon plus respectueuse de l’environnement. En effet, toutes les créations sont éditées par une société qui prend en compte le facteur écologique et « My World is… » est membre du réseau 1% pour la planète, ce qui implique qu’il reverse 1% de son chiffre d’affaire à une association qui fait partie des associations référencées par le 1% pour la planète. 1% ça semble peu mais si beaucoup d’entreprises le faisaient ce serait déjà pas mal (d’ailleurs, je me demande si c’est possible en tant que designer freelance, il faudrait que je me renseigne tiens…).

Le concours

Le concours est tout simple, il vous suffit de laisser un commentaire (un seul par personne) avec « votre meilleure idée associant la création et l’écologie ». Que ce soit en art, en graphisme, en photo, etc. et que ce soit pour promouvoir l’écologie ou tout simplement une façon écologique de créer. Romain, le créateur de « My World is » élira les deux commentaires gagnants.

Les cadeaux

Deux d’entre-vous pourrons choisir un t-shirt en coton bio dans la boutique du site My World is… Voici quelques exemples, il y en a encore beaucoup plus sur le site 🙂

Allez, vous avez une semaine, à vos commentaires ! 🙂




34 commentaires

  1. EST-CE QUE SI J’ÉCRIS MON COMMENTAIRE EN MAJUSCULE, COMME IL Y A PLUS DE PIXELS GRIS, ALORS MOINS D’ÉNERGIE EST CONSOMMÉE À L’AFFICHAGE ?

  2. Mettre en place des cartes piétonnes interactives – i.e accessibles via le web et surtout smartphone – que les utilisateurs pourraient garnir au fur et à mesure de leurs marches.

    Souvent on évite de marcher parce que l’on a pas envie de voir du « moche » et que l’on ne sait pas combien de temps cela va nous prendre.

    Du coup même pour un rendez-vous à 10/15min de marche, on prend le métro ou la voiture.

    Il y a déjà pas mal de « matériel » prêt à l’emploi – e.g Google Maps et son API – pour faire ce genre de site/app.

    On pourrait facilement mettre des itinéraires types, avec le temps que cela prend, des photos sur les passages sympa, choisir différents types d’itinéraires – e.g rapide/beau/etc.

    Sinon groov(y) les t-shirts :]

  3. Belle collection. Perso je ne sais pas si quelqu’un à déjà bossé sur ce genre de concept mais je pensais à des plantes ou végétaux comportant des feuilles servant de support d’illustration à l’aide de crayons à encre spécifique qui aiderait à l’évolution ou la protection du végétal. On arriverais à des plantes « custom » tout en travaillant sur le développement organique.

  4. m’a petite touche écologique dans mes programmes et le fait que :j’éteins mon deuxièmes écran lorsque je ne développe pas

  5. Dans l’idée de « Mangez bio, mangez un végétarien », je propose:
    « Designez Ecolo, Designez avec des Hamsters ».

    Dans le sens => le hamster pédale dans sa roue et produit de l’énergie tout en s’amusant comme un foufou (ne).
    Donc designer en tirant l’énergie de soi-même (si on est glauque, on écrit avec son sang et on coud avec ses cheveux), ou bien de son environnement sans l’apauvrir (je veux bien recharger mon ordi en faisant du vélo d’appartement par exemple).

    Pour le design, utiliser des matériaux greens et éco-conçus (Pour l’éco-conception je veux même bien donner des cours et apprendre à utiliser un petit logiciel tout con mais tout pratique), proche du lieu ou l’activité de design est faite…

    Bref, sur le ton de l’humour ma participation est à prendre, jeunes padawans, sauf pour le consulting en éco-conception, parce que Mamie Yoda a besoin de pépettes 😉 #redesigndappart

  6. Pour moi ce serait de transformer un arbre en « oeuvre d’art » en modifiant sa structure au fur et à mesure de sa pousse avec des dispositifs de tuteur. Ainsi l’arbre ne peut pas être abattu puisqu’il devient une oeuvre d’art et que celle-ci évolue en poussant.

  7. Même si on tourne au tout numérique, on consomme ENORMEMENT de papier et le recyclage n’est pas encore acquis en France (papier, plastique, métaux ou verre). Primo : que les solvants verts industriels se développent, deusio : que les écoles d’arts imposent la création d’une oeuvre écologique à base de recyclage : matériaux agglomérés,…

  8. Pour moi le plus important c’est de convaincre le maximum de gens d’adopter des réflexes écologiques.
    En tant que graphistes, webdesigners… y’a toujours moyen d’influencer le client (ou les copains), ou du moins de le(s) conseiller et de le(s) diriger dans la bonne voie.

    En commençant par se tenir soi-même informé des initiatives et avancées écologiques, histoire de prêcher par l’exemple !

    Du genre :

    Quand on fait un site internet -> On explique qu’il existe des hébergements verts (OVH fait des efforts par exemple, mais ils sont loin d’être les seuls !)

    Quand on crée une affiche pour un évènement -> On tâche qu’elle soit tirée sur du papier recyclé (et que ce soit indiqué sur l’affiche en question, parce que les gens ont du mal à croire que le papier recyclé puisse ressembler à autre chose qu’un mélange douteux entre papier kraft et vieux papier jauni !)

    (etc)

    Voilà c’est pas une idée révolutionnaire, mais la bonne vielle méthode « je milite pour ce que je crois important » marche plutôt bien au final ! 🙂

  9. Pour moi j’adhère totalement à un projet:

    http://www.blackle.com/

    C’est un site web présentant exactement les mêmes caractéristiques que Google mais avec un fond noir. Cela peut faire sourire, mais il faut savoir que la quantité d’énergie nécessaire pour afficher du blanc sur un écran est largement supérieure à celle nécessaire pour du noir.

    A petite échelle c’est déjà significatif mais le projet prend toute son ampleur si il est partagé.

    Actuellement, Blackle permet d’économiser 2,470,888.765 watts/heure.

    Ca reste anecdotique et ce n’est peut être pas aussi fondé toutefois je trouve le concept amusant (j’adore aussi les teeshirts 😆 ) et cela rappelle que les petites choses deviennent capitales à grande échelle.

  10. En ce qui me concerne je pencherais pour l’énergie solaire, aujourd’hui on fait des panneaux solaires mais qui sont imposants et tout le monde n’a pas la place pour en installer, alors l’invention de divers appareils qu’ils soient technologique ou électroménager qui marcherait à l’énergie solaire ou bien les combiner avec cette source d’énergie au lieu de tout le temps utiliser les prises électriques.
    Comme par exemple des télévisions qui intègrent des minis panneaux solaires sur chacun de ses côtés.

    Ou encore juste inventer une boite à l’allure de disques durs avec divers connecteurs et raccordements USB qui pourraient cumuler de l’énergie et une fois pleine, se connecter aux TV, PC, MP3, portables ou tout autres objets possédant un port USB afin de la faire fonctionner sans avoir à se brancher sur secteur, ou permettant de recharger ces mêmes objets.

    Et super idée ce concours, ça change des concours habituels 😉

  11. Etendre l’idée des vide greniers au matériel informatique !
    on a d’un coté les geeks avec les machines dernier cri, et les clampins comme moi qui font du traitement de texte regarde un film et vont sur inter
    il faut arreter d’acheter neuf 😈

  12. faire les PV sur du papier recyclable.. biodégradable comme ca.. il pleut y’en a plus !!!!

    je sais l’idée est pas tres bonne mais je vois pas trop sinon

  13. Mon geste écolo à moi, il est tout bête, je m’y suis mis il y a peu :
    Au lieu de faire mes recherches sur du papier, j’utilise une ardoise et une craie bien taillée! Un petite photo souvenir et les tour est joué!

  14. @Cactuz: AMHA c’était fondé à l’époque des écrans cathodiques, ou pour afficher un pixel blanc tu consommais plus d’énergie. Maintenant, je n’en suis plus si sûre pour la technologie actuelle :/

  15. +1 @mikmak : les geeks et le vieux matos c’est pas ce qui manque.
    @Estelle LOL, géniale comme idée 🙂
    +1 aussi à Piika : il suffit peut-être d’être inventif pour être écolo.

    Sinon, pour moi être écolo, c’est utiliser les deux faces de la feuille sur laquelle on dessine. En plus ça rapproche les deux personnes qui s’arrachent le dessin.

  16. Etre écologique dans ses créations, pour moi c’est plein de petits réflexes au quotidien, très concrets et très simples à appliquer :

    – N’utilisez que des gommes mie de pain, pour éviter la sur-consommation de caoutchouc et de matière plastique utilisés à la fabrication des gommes dites « classiques » quand vous dessinez.

    – Éviter d’acheter les packs de 15 critériums multicolores (vous voyez surement lesquels), utilisables une fois puis jetables ; et préférer acheter un seul bon critérium et ensuite renouveler simplement les mines quand le besoin se fait sentir.

    – Sur ordinateur, préférer enregistrer vos factures, confirmation de paiement, etc… en PDF plutôt que de les imprimer.

    – Mettre son ordinateur dans un endroit aéré. Ainsi, il chauffera moins et les ventilateurs tourneront moins. Résultat, économie d’énergie.

    – Dans le même genre, éviter de laisser brancher les chargeurs de téléphone, ipod, etc… quand ils sont inutilisés. Toujours par soucis d’économie d’énergie (En plus, ça les conserve plus longtemps comme de ce fait :p).

    – Ensuite, pour revenir à des critère plus liés au monde du graphisme et de l’infographie. Quand vous faites un rendu 3d (ou autre) de plusieurs heures sur PC fixe, pensez à éteindre l’écran plutôt que de le laisser allumer (surtout si pendant ce temps là, vous vous absentez, ou décidez de faire une sieste pour rattraper les innombrables heures de sommeil perdues…)

    – De la même façon, quand vous allez au boulot et que vous laissez votre ordi chez vous allumer pour télécharger, ou pour vous y connecter à distance de votre lieu de travail, pensez encore une fois à éteindre l’écran. Economie d’énergie assurée.

    Voila pour les quelques exemples. Je sais que c’est pas grand chose. Mais… c’est toujours mieux que de ne rien faire 🙂

  17. J’imagine très bien les graffitis de demain… Des encres spéciales, tolérées et non-nocives pour l’environnement, ce ne serait plus que les murs qui prendraient quelques couleurs, mais notamment les arbres… Pourquoi pas d’ailleurs des encres non permanentes, une pluie et l’oeuvre éphémère se dissout… ça garderait ce côté « respectueux » et j’avoue que j’ai un petit faible pour les oeuvres éphémères qui donnent un côté authentique et exclusif pour les personnes qui ont eu le privilège de les voir.

    Voilà ma petite idée du soir.

    Et pour ce qui concerne l’écologie au quotidien dans notre monde infographique il serait temps que les petits gestes du quotidien en deviennent une vraie charte de savoir vivre à ne pas négliger !
    Comme j’ai pu voir certains commentaires qui soulignent mes pensées tels que les papiers recyclages qui devraient être notamment plus adoptés par certains clients ainsi que le fameux geste d’éteindre son écran… Nous gâchons réellement tous les jours.

  18. Développer une application web/mobile qui permette de tagguer et géolocaliser tous les « encombrants » que les gens déposent dans la rue, avant qu’ils ne soient récupérés par la voirie.
    Ça permettrait d’avoir une sorte de « foire à l’encombrant » et d’amener les gens qui sont intéressé par récupérer des objets un peu usagers mais encore en bon état de le faire facilement, sans avoir à voyager au hasard dans tout paris.

    Plusieurs intérêts:
    – Une web app participative
    – Moins de déchets en « bon état » dans nos déchetteries
    – Une possibilité de le coupler directement avec les formulaires d’encombrant (Je tag mes encombrants sur le trottoir et la voirie en et automatiquement informé)
    – …

    Et pour le troll:
    Arrêter d’acheter des iphones/smartphones dont on ne peut pas changer la batterie et qu’on doit jeter tel quel pour un simple soucis de mise à jour. 🙂

  19. Moi, je propose le street-art, on recycle un mur tout blanc tout moche pour en faire un super support de création que l’on partage avec plein d’autres gens !
    En tout cas, bravo pour les tee-shirts, j’aime beaucoup le dessin au trait en noir et une seule couleur rajoutée 😀

  20. Personnellement je pense que ca fait 10 ans qu’on rabache aux gens de faire attention au gaspillage, sans grand changement.
    Aujourd’hui pour faire réagir les gens, faut soit les choquer (cf dernière campagne anti OGM, images sur les paquets tabacs, etc..), soit jouer sur l’aspect financier (aides ou taxes).
    J’en viens donc à ma proposition, créer une campagne de com’ basée sur le dégoût de ce qu’on est en train de faire :
    – réaliser des fausses factures EDF avec le même packaging que les paquets de clopes (remplacer juste les images des cancereux de l’oesophage par celles d’enfants nés près de Tchernobyl).
    – installer une fontaine de pétrole style fontaine à chocolat sur la place d’une grande ville avec des peluches engluées dedans.
    – …

    En espérant ne pas vous avoir trop démoralisés, je vous souhaite une bonne fin du mond.. de journée. o:)

  21. Un concept que j’avais vu il y a un moment, mais je ne sais pas ce qu’il est devenu:
    Récupérer l’énergie de la marche des piétons, en faisant des trottoirs, ou des sols de discothèque qui se déforme et transforme toute cette déperdition en électricité.

    L’idée m’avait paru brillante, mais je n’ai aucune idée si ça a percé !

  22. Etre écolo dans mes créations pour moi c’est nettoyer mes pinceaux avec de l’eau de cuisson (pâtes, pommes de terres, riz,…)Il faut laisser l’eau refroidir et enlever l’écume qui s’est formé au dessus, nettoyer ses pinceaux normalement, faire sécher , frotter et c’est reparti 😉 ❗

  23. Mon idée serait qu’au lieu d’acheter des tee shirts made in China dont le transport ainsi que les procédés de fabrication ne sont pas terribles pour la planète, qu’on nous offre à nous, chacun des commentateurs du concours, un des tee shirts de « my world is… » fabriqués en France et en coton bio 😆 .

    Pas de longs transports, pas de déchets rejetés donc pas de pollution, tout en placant la création et les artistes au premier plan. Voilà mon idée

  24. Parmi toutes les idées énoncées il y en a vraiment un paquet qui sont très intéressantes. Je propose donc la mienne apportant ainsi ma petite pierre à l’édifice.
    En fait il s’agirait en journée de récupérer l’énergie emmagasinée par nos vêtements. Que cela soit à travers l’énergie solaire que nous recevons au quotidien ou bien suite à nos mouvements.

    De cette manière, la nuit, nos vêtements pourraient s’éclairer écologiquement pour pourquoi pas par exemple afficher des messages lumineux 🙂

  25. pleins d’idées supers sympas

    une petite idée pour ce qu’elle vaut associant la création et l’écologie plutot destinée aux graphistes/webs designers et autres artistes informatiques qui serait la mise en place d’un seul site (d’une taille certaine certe) qui serait un tronc commun à tout ce qui est utile (typos/tutos/images/logiciels/liens vers d’autres sites..etc, alimenté par chacun pour l’améliorer en continu)…au processus créatif ce qui permettrait un gain de temps donc d’énergie (niveau consommation de l’ordi et consommation éventuelle de café , boisson gazeuse , grignotage devant le mac ou le pc parce que ca prend du temps de créer..ce qui en plus laisse du temps libre pour sortir marcher et donc consommer encore moins d’electricite 😆 )

    excusez la non clarte de mon propos il est tot.. 🙂

  26. Bonjour Geoffrey,

    Oui bien sûr un indépendant peut tout à fait décider de rejoindre ‘1% pour la planète’.
    Mais il y a d’autres associations envers qui ont peut s’engager à reverser une partie de son chiffre d’affaires (ça c’est la politique de 1% pour la planète) ou de son bénéfice (ce qui est quand même moins flippant si on réalise une mauvaise année, car en plus on est libre de choisir le pourcentage à reverser).
    En résumé ‘1% pour la planète’ c’est un concept adapté aux grosses entreprises. : )

    Bien à toi.

    Laure
    *

  27. Avant toute chose, vraiment sympa ce concours, Geoffrey

    Deux idées qui ne sont pas de moi mais que j’avais posté et que je trouve excellente.

    Travailler sur des fontes qui utiliseraient le moins d’encre possible, en intégrant à l’intérieur des lettres des espaces vides, comme la police ecofont.

    Un acte engagé, utiliser des résidus de pétrole, trouvés sur les plages comme encre pour imprimer des affiches avec des messages de sensibilisation, ou les vendre et reversés les bénéfices aux associations 1% pour la planète, par exemple.
    (déja développé par Happiness Brussels).
    Cela pourrait s’appliquer à d’autres matières polluantes.

    Enfin mon idée simple éteindre son écran d’ordinateur dés qu’il ne nous ne sert pas.

  28. C’est génial comme concours.
    Perso pour associer la création et l’écologie je verrai bien des statues mais faites en panneau solaire 😀


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *