Hello, je viens d’apprendre que Christian Nold (un artiste numérique) a récemment proposé aux habitants de l’Est parisien de réaliser une carte émotionnelle de leur quartier. Cette carte est présentée à l’occasion du festival Mal au pixel qui débute ce soir.

Le principe : 

“Ce procédé combine la localisation géographique et la réaction de notre corps à l’environnement. Chaque participant est équipé d’un GPS et d’un capteur fixé sur deux doigts de la main qui enregistre la réponse galvanique de la peau, indicateur utilisé dans les détecteurs de mensonges. Sous l’effet d’un stress ou d’une émotion, l’épiderme sécrète une micro sudation qui va améliorer la conductibilité de la peau. “

À noter : 

“Les différentes données recueillies lors de l’atelier seront agglomérées dans une carte collective, donnant une image sensible de la ville par les gens qui y habitent, présentée à Ars Longa à partir du 17 mai. Elle sera éditée à l’occasion du festival Mal au pixel consacré aux cultures électroniques do it yourself. “

Pour en savoir plus c’est par ici !




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *