Hello ! ce matin, rien que pour vous, une petite vision futuriste de Jonathan Abrams, le fondateur de Socialzr et de Friendster.

« Dans cinq à dix ans, nous aurons tous des puces dans le cerveau. Quand vous regarderez quelqu’un dans la rue, votre « Google Brain » rassemblera automatiquement toutes les photos embarrassantes laissées par cette personne sur des vieux sites tels que Flickr, Facebook ou MySpace, listera toutes vos connaissances mutuelles, et vous fournira sa biographie. En réponse à la lenteur et à la verbosité des vieux services comme Twitter, les gens enverront à tous ceux qu’ils connaissent des nano-morceaux d’information à propos de tout ce qu’ils pourraient faire ou penser avant même qu’ils ne le pensent ou ne le fassent. Tous les sites, blogs, et profils de réseaux sociaux intégreront un flux agrégeant tous les autres sites, blogs ou profils, ce qui provoquera une charge exponentielle et infinie de contenu répété sur tous les sites du web, surchargeant nos implants et provoquant de fréquents saignements de nez et quelques hémorragies cérébrales. »

Au passage, si vous voulez étudier plus en profondeur l’hypothèse du Google Brain, vous pouvez vous rendre sur l’amusant billet d’io9 sur les avantages et inconvénients d’un tel engin 🙂




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *