Hello ! Je viens d’apprendre sur le Times of India qu‘une cyber-armée chinoise est en action et que l’Inde en souffre silencieusement. Depuis un an et demi disent des officiels, la Chine déploie des attaques quotidiennes contre des réseaux informatiques indiens, que ce soit privés ou publics, montrant ainsi ses intentions et ses capacités.

Je précise tout de suite, je ne suis ni un opposant à la chine, ni à l’inde, ni un pro-quoique ce soit, je relaye juste l’info 🙂 

Appremment, les chinois scannent et dressent en permanence des cartes des réseaux officiels indiens. Cela leur donne non seulement une très bonne idée du contenu mais aussi comment les neutraliser ou les détourner lors d’un conflit… Pas bête !

De plus, un effort discret est en cours pour mettre en place des mécanismes de défense, mais il reste du chemin pour que la cyber-guerre devienne une composante importante de la doctrine de sécurité de l’Inde… J’imagine qu’ils ont encore d’autres soucis que d’aller traquer les pirates, bien que les indiens soient assez bons en programmation. Des équipes dédiées, mal payées sont impliquées dans une lutte quotidienne contre ces attaques. Le fossé à combler est la création d’un système de représailles offensives. Ce ne serait pas compliqué selon certaines sources, les réseaux chinois sont très poreux et l’Inde est reconnue pour être un géant de l’informatique.

Je précise aussi que je ne fais pas d’amalgame entre hacker et jeun’z qui deface des sites avec une injection sql

Il y a trois armes principales qui sont utilisées contre les réseaux indiens,

  • les bots,
  • les capteurs de saisies
  • les cartographieurs de réseaux.
  • les keyloggers (!!)

 

Ironiquement, les affaires ultra-confidentielles n’utilisent que des methodes de la vieille économie, probalement les plus sécurisées quoique les plus coûteuses en temps. Il en va de même pour d’autres zones critiques gouvernementales. Mais le plus grand pas à franchir au sein de la sécurité nationale est celui de la compréhension de la vraie nature de la menace…

Et ça donne quoi en France ? 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *