Aujourd’hui ce sera la journée de la visualisation de données !

Intitulé « A bloody mess », ce grand schéma présente tous les aspects majeurs de l’analyse des traces et projections de sang. Cette discipline est dispensée soit par la police scientifique pour les fonctionnaires de police ou de gendarmerie, soit dans le cadre d’enseignements de médecine légale, ou enfin par l’International Association of Bloodstain Pattern Analysts (IABPA).

À noter qu’une bonne analyse peut potentiellement être capable de déterminer d’une manière concluante :

  • Les mouvements et la direction des personnes ou des objets pendant qu’ils perdaient leur sang.
  • La position des personnes ou des objets durant le crime.
  • Les mouvements des personnes ou des objets après le crime.
  • Le mécanisme ou l’objet utilisé pour créer une trace spécifique.
  • La direction qu’une tache a prise quand elle a été déposée.
  • L’origine de la zone d’impact d’une tache.
  • Le nombre minimum d’impacts lors du crime.
  • L’enchaînement des événements. [wikipedia]

Je salue en tout cas tout le travail de cette visualisation graphique, très précise, brillante, bien composée et vraiment complète. J’aime beaucoup également ces références qui me rappellent toutes les séries policières que j’ai pu regarder… ;-) Alors, ça y est, vous avez votre bouteille de faux-sang, un canapé tout blanc et votre loupe ? C’est parti !




5 commentaires

  1. Classe 🙂 Ça marche toujours aussi bien la palette noir/blanc/rouge !
    Tu crois que Dexter fait partie de la International Association of Bloodstain Pattern Analysts and Serial Killers ?


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *