J’ai tendance à croire que la visualisation de données offre une sensation de synthèse, de vérité, de compréhension de choses qui nous échappent. Je découvre donc avec curiosité et aussi stupeur, cette carte de la disparition des indiens d’Amérique. Entre 1776 et 1887, les États-Unis ont saisi plus de 1,5 milliard d’acres à la population indienne autochtone présente en Amérique. Pour rappel, une acre anglo-saxonne est égal à 4047 m². Vous multipliez ça par 1,5 milliard et vous obtenez le résultat.

L’invasion de l’Amérique ainsi data-visualisée nous montre comment, en cartographiant tous les traités exécutifs au cours des années, ont été exterminé les indiens et ont été implantées les réserves indiennes fédérales.

Comment l’Amérique a décimé ses Indiens

Je vous laisse avec ce dessin…

indian

source & source




4 commentaires

  1. Très triste mais aussi très instructif. Merci pour cet article !

    cependant, je m’interroge sur u point: pourquoi y a-t-il aussi peu de français dans la visualisation de données ou dans les infographies ? C’est dommage car ces deux modes de présentation de données ont pour elles la clarté de l’information.

  2. Très intéressant cet article.

    Vous trouverez des articles en langue française concernant les Amérindiens que dans les réserves indiennes où ces peuples parlent le français comme à Listuguj, Gespeg, Gesgapegiag, Wandake, Kitcisakik, Odanak, Wôlinak, Pessamit, Essipit, Unamen Shipi, Ekuantshit, etc. toutes situées au Québec.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *