En cette fin d’après-midi,

je souhaitais vous présenter les livres des Editions Point2, qui ont fait beaucoup parler d’eux depuis leur exposition au Salon du Livre. Venus tout droit des Editions du Seuil, ces petits livres de poche se veulent en quelque sorte une réponse haptique, matérielle, en papier, à la lecture d’aujourd’hui. Je suis assez surpris de ce format et de la communication faite autour, avec par exemple cette publicité :

Coup de com’ ou réel intérêt pour la lecture d’aujourd’hui, réponse à l’iPad ou renouveau d’une lecture plus agréable je serais curieux d’en lire un et de voir le confort

editionspoint2 | source




13 commentaires

  1. Bonjour, je l’ai en main mais attends quelques jours pour une fois « entrer » dedans en dire quelques mots. C’est d’ores et déjà un bel objet…surprenant !

  2. Il n’y a que moi ou la pub ici fait références aux pubs Apple (iPhone/iPad pour le coté multicouche et iPod avec les superpositions des livres…) ?

    Sinon perso, j’aime bien qu’on essaie de requestionner la forme du livre et son utilisation par la même occasion…
    Avec ce format on est entre le volumen et le codex… c’est troublant…

    A+

  3. Les blogs de littérature en anglais parlent pas mal de ces « flipbooks » en ce moment. Les qualités de ces bouquins sont censés être :
    – leur format (du papier-bible permet de faire tenir un gros bouquin dans un petit flipbook)
    – la façon plus simple de tourner les pages dans le métro et autres petits espaces où lire tranquillement est compliqué
    Ca me paraît assez limité, tout de même, mais peut-être qu’après avoir essayé, je serai conquis. ^_^

    (par contre, c’est pas fait pour les BD et mangas qui, comme le rappelait Scott McCloud, sont des lectures horizontales, les deux pages en vis-à-vis étant faites pour être vues ensemble)

  4. Finalement, ce n’est qu’un retour à l’antiquité et à l’Egypte ancienne, qui en reprend le principe du Volumen tel que sur les papyrus par exemple.
    L’écran et Internet avait déjà initié ce retour à ce type de lecture, si le livre classique s’y met aussi, cela signifie peut-être la fin d’une époque, celle de l’imprimerie de Gutenberg… A suivre donc.

  5. la pub est excellente! enfin un bouquin qui sait se défendre: c’est drôle et subtil, j’aime.
    j’ai hâte de tester l’objet d’ailleur.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *