Bonsoir 🙂

Ce soir, après le travail, je vous présente un travail réalisé au MIT par Emily Lovell et Hannah Perner-Wilson. Ce travail recense un aperçu assez global de leurs prototypes de circuits flexibles et autres petits circuits imprimés low-tech. Le tout en couleurs et en piles 6 ou 9 volts ;-)

L’expérimentation prête parfois à sourire mais je crois vraiment dans le low-tech et son utilisation dans certains domaines parfois un peu trop “hype” pour moi.

via




Un commentaire


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.