Hello 🙂

J’ai découvert récemment les hybridations électroniques de France Cadet. Cet artiste questionne le rapport que nous avons avec nos animaux domestiques et leur éventuel remplacement par des versions robotiques telles les chiens Aibo par exemple…

“Animal de compagnie ou dérive électronique ? Avec “Curiosité Artificielle”, sa première exposition personnelle parisienne l’artiste France Cadet s’interroge sur les rapports que nous entretenons avec nos fidèles compagnons, qu’ils soient robotiques ou de chair et de sang, et plus largement sur les limites de la science, et de l’eugénisme.

Ainsi, elle nous présente un ensemble de chiens robots modifiés et reprogrammés pour obtenir de nouveaux comportements selon leur hybridation. Dans cette appropriation par l’art des technologies existantes, c’est tout un récit sur la confrontation ambiguë entre les espèces dont il est question.

On pourra ainsi s’interroger sur le fait que ces espèces présentées soient des robots. Quelle communication interespèces ? Y a-t-il différentes espèces de robots ? Combien ? Des espèces rares ? En voie de disparition ? Comment sont-elles regroupées ? Sont-elles le témoin d’un monde futur où les robots androïdes seraient en voie de disparition ? Ou au contraire qui auraient supplanté les vrais animaux comme dans la célèbre nouvelle “do androids dream of electric sheep” (“Blade Runner”) de Philip K.Dick ?”

> Pour découvrir le site de France Cadet

> Pour en savoir plus sur l’exposition 🙂




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *