Ce midi, voici un petit guide du hobo d’aujourd’hui…

Je vous avais déjà parlé il y a quelques temps des hobo signs, ces signes clandestins utilisés autrefois pour avertir les autres « hobos » (sorte de vagabons) des dangers ou des indices de la bonne situation d’une demeure.

Et bien, les temps changent et voici, dessinés par Emily Read, les nouveaux signes hobo de nos villes :

L’idée est intéressante pour imaginer l’entraide ou la communauté même si cela n’arrange rien hélas à la situation. À voir si l’idée pourra se propage ?




8 commentaires

  1. J’ai presque été touché par cet article, comme parfois par d’autres de ton blog, parce que bien trop souvent on a l’impression en lisant des blogs proches de l’univers web d’être loin de toute considération humaine.
    Merci pour ce blog à la fois curieux et humain!

  2. @GaKaTaN: Effacé par qui ? Ce qui est intéressant aussi ce sont les signes laissés par la police ou les services municipaux pour voir si certaines voitures restent en place, ils mettent de la bombe de peinture sur les roues et le trottoir, drôle de signe urbain 😮

  3. pour les hobo signs qr code je suis pas sur que ça soit une bonne chose… quelle part des hobos ont un téléphone portable?
    Il ne faut peu être pas ajouter de l’exclusion à l’exclusion…

    Enfin je me trompe peut être. J’avais lu une interview de sdf français sur rue89 qui disaient qu’ils avaient tous des téléphones et beaucoup mêmes des ordi portables.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *