Le week-end dernier j’étais en randonnée dans la montagne et j’ai vu des jeunes gens s’amuser avec un drone non loin de moi. En dehors de ma curiosité sur la porté de l’engin, sur son utilité et sur ses caractéristiques, j’ai était marqué par le bruit très présent qui tranchait avec le calme de ce superbe lieu en altitude. J’ai observé aussi beaucoup d’animosité de la part des autres randonneurs en voyant l’objet, que ce soit à cause de son bruit, de sa trop grande curiosité ou de sa dangerosité. Beaucoup espéraient secrètement que le drone ne réponde plus et s’écrase en bas de la falaise 😉 Bref, pour effacer ce souvenir déplaisant du drone en montagne, je voulais vous partager cette superbe chorégraphie aérienne réalisée à l’aide de 20 drones et avec pour toile de fond, une des plus belles montagnes du Japon : le Mont Fuji (富士山).

mont2

Lors de ce spectacle, on profitera également de la présence de musiciens qui jouent du shamisen, une sorte de guitare traditionnelle japonaise. C’est beau, c’est simple et cela mélange parfaitement la nature, la technologie et l’art.

Des drones illuminent le Mont Fuji

 

Coté technique, ce sont plus de 16 500 LED très puissantes qui ont été installées sur des drones accompagnés. Ces derniers étaient contrôlés simultanément en utilisant la norme DMX512, (pour Digital Multiplexing) qui est une norme de transmission de données essentiellement utilisée pour le contrôle de l’éclairage et des effets de scène dans le spectacle vivant. Bravo également à Tsuyoshi Takashiro et l’équipe de Shu Shinkawa qui auront réalisé cette performance musicale.

Et dire qu’à l’époque on faisait des opéras avec des Nabaztag !

source




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *