Bonsoir ! Une petite actu scientifique ce soir pour vous dire que la Fondation pour la Recherche Médicale va financer huit programmes de recherche pionniers pour suppléer des déficits neuronaux… Bon, comme ça, ça ne vous dit peut-être rien mais il est encore inimaginable de réparer le système nerveux…

Mais voilà, aujourd’hui les interfaces cerveau-machine peuvent restaurer l’intégrité d’une boucle qui a été interrompue entre un signal (transmission de la perception visuelle ou de l’intention d’un mouvement) et le traitement du signal (identification de l’objet visualisé ou réalisation du mouvement). D’ailleurs, le temps n’est plus très loin où, même si la structure nerveuse correspondant à une commande motrice est définitivement détruite, le patient pourra continuer à agir – commander un membre artificiel, son ordinateur…. – uniquement par la pensée. C’est donc une avancée extraordinaire mais hélas encore insuffisamment développé en France…

Pour conclure, je sais que pour l’instant ça ne touchera que les personnes handicapées, mais je sais pertinemment qu’à l’avenir il sera possible de posséder des interfaces cerveau-machine et qui pourront compléter nos sens… Notre cerveau comme la meilleure interface avec le réel..  ?  Après tout on en est pas si loin ;-)

[via]




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *