Hey 🙂

J’avais envie de continuer la journée avec le travail de l’artiste Kyle Kirkpatrick. Réalisées au Royaume-Uni, ses installations deviennent de plus en plus connues car elles parlent directement aux yeux, aux sens et nous laissent imaginer de bien drôles d’histoires. Utilisant merveilleusement de minuscules personnages et des livres découpés comme des montagnes ou des cartes topographiques, ces paysages imaginés et imaginaires sont entre la fiction et la réalité. De même, le mariage entre les objets artificiels et des matériaux naturels forment simultanément un travail méticuleux et contemporain.

À noter également que ces créations capitalisent sur l’intrigue et la narration en prenant des objets sortis de leur contexte et en réinventant leur utilisation, poussant ainsi le spectateur à voir au-delà de ce qu’ils connaissaient jusqu’alors. Le verre peut alors être interprété comme un lac tandis qu’un support métallique comme une falaise….

source




3 commentaires

  1. Cette approche des objets du quotidien en tant que paysages imaginaires miniatures m’a fait penser aux travaux de l’artiste japonais Takahiro Iwasaki. Il y a en effet quelquechose de merveilleux, tu retrouve un peu ton regard d’enfant 🙂 j’aime beaucoup !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *