child

Hello 🙂

Cette après-midi je vous propose de vous intéresser à l’apprentissage des enfants et plus précisément à une des théories de Piaget : la conservation physique. Dans ces différents types de conservation, il y a le nombre, la longueur, le liquide, la masse et la surface.

Pourquoi Piaget ?

Jean William Fritz Piaget est un psychologue, biologiste, logicien et épistémologue suisse connu pour ses travaux en psychologie du développement et en épistémologie à travers ce qu’il a appelé l’épistémologie génétique. Il a écrit des ouvrages et des théories passionnantes, notamment pour les designers, les ergonomes et les ingénieurs, sur les théories de l’apprentissage.

Ces théories sont indispensables, quand on y pense, si l’on conçoit une interface, un service, un produit, un objet, etc.

Par exemple

À chaque fois que l’individu perçoit un objet (qui peut être physique ou une idée), il essaie de l’assimiler. Si cette assimilation, c’est-à-dire l’intégration de l’objet à un schème psychologique préexistant échoue, alors commence un processus d’accommodation. En d’autres termes l’assimilation est un mécanisme consistant à intégrer un nouvel objet ou une nouvelle situation à un ensemble d’objets ou à une situation pour lesquels il existe déjà un schème, alors que l’accommodation est un mécanisme consistant à modifier un schème existant afin de pouvoir intégrer un nouvel objet ou une nouvelle situation.

L’expérience de conservation

Les expériences de conservation sont basées sur la prise de conscience d’une quantité ou d’un montant qui ne change pas si rien n’a été ajouté ou enlevé à un objet ou une collection d’objets. Et ce, malgré les changements de forme ou d’aménagement que l’on fait à ces objets.

Les conservations physiques s’apprennent à trois âges différents :

  • Conservation de la quantité de la matière (7-8 ans) : un morceau de pâte à modeler contient la même quantité de pâte qu’il soit présenté en boule ou en galette.
  • Conservation de la quantité de poids (8-9 ans) : un kilogramme de plume est aussi lourd qu’il soit présenté dans un sac ou dans plusieurs.
  • Conservation de la quantité de volume (11-12 ans) : le volume d’un litre d’eau reste inchangé, qu’on le présente dans une bouteille, ou dans un récipient plus évasé.

Et pour le designer ?

Avec cette vidéo et ces théories de l’apprentissages que développe Piaget, c’est parfois frustrant de regarder un enfant ou un adulte essayer d’utiliser une interface (ou autre chose) et de ne pas la comprendre tout de suite ou de ne pas arriver à l’appréhender autrement. Non pas parce qu’en tant que designer, je suis plus habitué à ces interfaces, expériences de navigation et autres objets parfois farfelus, mais surtout parce que je me rends compte que le raisonnement de cet enfant (ou d’un adulte) pour faire ses choix est tout à fait justifié et logique dans son état ??cognitif. C’est tout simplement de la logique totale.

Ainsi, concevoir des espaces de travail, des interfaces, des jeux, des applications mobiles, des expériences utilisateurs, etc. demande une méthodologie basée sur l’apprentissage, sur les affordances et sur un nombre de clefs qui relient nos utilisateurs à nos interfaces.




9 commentaires

  1. Ah Piaget ! Très intéressant en effet !

    Par contre la 2ème vidéo est décevante : 10 min de vidéo pour seulement 2min intéressantes .. les dernières ….. qui sont coupées brutalement !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *