Vous ne le savez peut-être pas encore, mais prochainement vous aurez peut-être autour de votre poignet un téléphone – montre – gps – gyroscope – capteur – objet intelligent… Et oui, les « Smart Watch » – montres connectées sont actuellement en production, certaines sont déjà sorties  mais la petite annonce d’hier aura fait grand bruit : Google a présenté une version épurée de son système d’exploitation mobile Android.

La montre comme interface de demain ?

Avec les Google Glass (ou les lunettes connectées en général) et la reconnaissance vocale, la montre connectée est un des rares supports interactifs que l’on ne doit pas « tenir » dans sa main puisqu’on le porte sur soi. Et c’est là une tendance intéressante, l’heure est évidemment aux wearable technologies, ces technologies que l’on porte, ces interfaces « mains libres ». Alors pourquoi est-ce important d’avoir les mains libres ? Tout simple parce que la technologie auto-centrée ne suffit plus, elle intègre notre quotidien et nos usages. Il faut pouvoir effacer la surcouche technologique et ses effets.

En attendant les interfaces qui réagissent grâce à notre simple pensée, la montre semble être une étape de transition, comme un petit téléphone attaché à votre poignet. Evidemment, tout ceci possède des implications passionnantes pour les designers d’interactions, pour les utilisateurs également et pour les ingénieurs qui conçoivent ces montres.

Dans cet article, je vous vous propose de faire un tour d’horizon de ces montres connectées, qu’elles soient réelles ou fictives afin de découvrir les interfaces de demain.

1. La montre connectée Google / Android

2. La montre Sony SmartWatch

3. La montre Kreyos Meteor

4. La montre Samsung Galaxy Gear

5. La montre EmoPulse

6. Différents concepts pour la montre Apple

7. La HeadWatch

8. La montre Pebble

9. La montre Neptune Pine

10. Concept de montre pour Google

Personnellement, je trouve qu’une grammaire graphique et gestuelle commence à s’installer au travers de tous ces projets. Grammaire issue principalement des écrans tactiles de nos téléphones et tablettes. Cependant, il y a déjà des interactions spéficiques aux smartwatch comme le fait de « taper » dessus (pas besoin de taper trop fort ;-)) ou encore l’acceptation des boutons sur les côtés, boutons qui existent déjà sur les montres traditionnelles. Enfin, l’élégance et l’intelligence de la 10e interface (Concept de montre pour Google) ne me laisse pas insensible.

Enfin, je rêve d’une smartwatch ronde – un réel défi pour créer une interface – qui ne soit pas trop grosse pour mes fins poignets de designers (je plaisante 😀) ni en plastique et je rêve d’une interface claire, évidente, qui puisse également être vivante, offrir une teinte de couleur pour me notifier de quelque chose ou encore qui puisse me surprendre et pourquoi pas m’afficher un large sourire de temps en temps 🙂 Qui sait ?

Et vous, votre smartwatch rêvée, comment est-elle ?




10 commentaires

  1. Petit sondage …

    Le fait d’être tout le temps connecté et donc « exposé » aux multiples ondes, qui traversent donc forcément notre corps, fait qu’on ne peut plus y échapper. (WIFI, GSM, FM, etc)

    A votre avis, l’Homme courre-t-il un risque ou pas?
    Et que se passera-t-il le jour ou il sera scientifiquement prouvé que cette exposition est néfaste?

    (Si je fais le parallèle avec les automobiles, au début personnes ne inquiétait de la pollution et maintenant que c’est un phénomène global, c’est devenu un souci!)

    PS: j’aimerai bien voir la pine de neptune… ah? name fail?

  2. Merci pour ce tour d’horizon !
    J’avais un peu de mal à comparer toutes les interfaces à cause des dates et sources différentes.

    @Geoffrey : je suis d’accord avec toi, le concept de Techradar est intéressant, celui proposé par Yannick est aussi très beau, dans un thème un peu plus haut de gamme.

    Je trouve dommage que la plupart de ces devices ne soient qu’une extension de Google Now. C’est aussi ce que Google semble vouloir, comme on le voit dans la première vidéo. Les montres connectées sont-elles de simples écrans supplémentaires qui ne font que relayer des infos ?

    Tout comme les Google Glass, ces objets ne sont qu’à leur début et ça se voit. J’ai hâte de voir les idées d’application et les améliorations ici 2 ou 3 ans.

  3. j’ai hâte de m’offrir une smartwatch. J’attends encore un peu car la smartwatch en est à ses balbutiement et elles sont encore gadget et massive, mais d’ici 6 mois je vais m’en acheter une je pense !

  4. Sujet qui a déclenché une longue discussion avec un ami qui a la montre Pebble. On bosse tous les deux en agence web et on est hyper connecté. Avec ce type d’outil on ne décroche jamais des clients/flux RSS. Mon ami utilise une application pour que son Iphone ne charge les mises à jour que toutes les 1/2 pour économiser de la batterie et ainsi ne pas être harceler.
    Perso j’ai choisi une polar Loop avec le suivi des performances sportives reliée avec une application Iphone. Moi j’aimerai une montre design, avec une bonne autonomie, étanche avec de nombreuses applications iphone compatibles, et adaptés aux sportifs 🙂

  5. au passage, la petite ronde de la première vidéo est construite par motorola et sort cette année http://moto360.motorola.com/

    par contre j’ai tendance à être d’accord avec Jack NUMBER, il est peut être un peu dommage de se cloisonner comme ça à un simple portage de google now. Même si, j’en suis sur, une fois les app store ouverts, il y aura surement de bonne idée, on pourrait regretter que les constructeurs n’ouvrent pas plus la reflexion non ?

  6. Je ne crois pas que les smartwatch soient vraiment entrain de révolutionner le marché, elles n’ont pas assé d’atouts, autant accrocher son smartphone à un brassard, ça ne serais pas moins ergonomique.

  7. Personnellement j’attends qu’ils trouvent une fonctionnalité utile aux smartwatch.

    Pour l’instant l’expérience utilisateur se résume à : deux fois plus de harcèlement de notifications qu’avec le smartphone.

    Ultra-connectés, harcelés de notifications diverses et variées (mails, tweets, re-teweets, j’aime, partage, commentaire f, commentaire du blog à valider, formulaire de contact du site), interruptions de tâches à n’en plus finir ; on a plus le temps de rien et on sait pourquoi.

    Alors pourquoi en rajouter une deuxième couche?

    La smartwatch qui me fait rêver c’est celle qui ne fait pas ce que fait déjà le smartphone.

    🙂

  8. @Guillaume: Si tu utilise le mot « harceler » c’est que ces notifications te dérangent, tu peux paramétrer cela 🙂
    Par ex. je ne reçois que les mentions de mon nom sur Facebook. Pour le reste je me rend sur le site/l’app, donc je choisi quand je veux voir toutes ces informations. De même je ne passe plus par les emails pour les notifications, tout se passe sur le tel. Il me permet de créer une « pile » (buffer) de notification que je consulte quand j’ai le temps (on peut régler si les notif sont silencieuses ou non sur chaque application).

    Pour le coup la montre briserait cela en notifiant sans cesse sauf…. sauf si elle ne fait que relayer les info du smartphone. Dans ce cas mes paramètrages serait toujours actif. Mais la montre n’est pas faites pour la consultation.

  9. @Jack NUMBER:

    Merci Jack,
    je vais devoir améliorer mon hygiène de vie numérique 🙂 pour « mieux vivre » avec. Un vaste sujet plus que jamais d’actualité.

    Mais la question de l’utilité des smartwatch reste en suspend.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *