Je viens de terminer la lecture d’une publication co-signée par Nathalie Bonnardel de l’université Aix-Marseille et Carole Bouchard de l’École Nationale Supérieure d’Arts et Métiers. Ces deux chercheurs travaillent respectivement sur la psychologie de la connaissance, du langage et de l’émotion mais aussi sur la conception de produits innovants.

Dans leur travail de recherche, Nathalie et Carole cherchent à démontrer quelque chose qui est cher à mon cœur : la multi-disciplinarité ! Guidées par l’importance du lien entre design & ergonomie, elles orientent leurs travaux sur le développement d’outils numériques d’aide à la conception. nara

Design, ergonomie et interfaces utilisateurs

« Compte tenu des enjeux relatifs aux activités créatives de conception–qui visent à créer des produits à la fois nouveaux et adaptés au contexte, nous soulignons d’abord les caractéristiques de ce type d’activité. Ensuite, nous décrivons plusieurs études expérimentales, réalisées afin de mieux comprendre l’impact de la présentation de certains stimuli présentés sous forme d’images ou de mots clés sur le processus d’évocation de participants possédant différents niveaux d’expertise en conception (novice, expérimentés ou professionnels). Nous présentons ensuite deux environnements numériques de conception qui résument certains aspects mis en avant pendant les études expérimentales: le système TRENDS et le système SKIPPI system, qui permettent respectivement aux concepteurs-utilisateurs d’avoir accès à des images ou à des mots. Des analyses ergonomiques sont finalement réalisées sur l’utilisation de chacun de ces systèmes. Ainsi, cet article nous permet de montrer l’importance d’un travail multi-disciplinaire associant l’ergonomie, la conception et le design, et le développement d’outils numériques d’aide à la conception. »

La publication de recherche

[ télécharger le PDF ]

En conclusion de l’article, on notera que leurs travaux de recherche s’orientent sur l’intérêt que les concepteurs ont envers la notion d’exploration plus large face à des nouvelles sources d’inspiration. Le but serait alors de leur offrir des outils outils pour faire de la recherche d’idées créatives en amont au travail de conception. Les futurs systèmes d’aide à la conception semblent donc porter à l’avenir sur des bases de données dont la taille sera suffisamment vaste afin d’offrir la plus grande richesse de contenu tout en optimisant des interfaces attractives pour les utilisateurs. Une sorte de Pinterest amélioré ? Allez savoir 😉

Bonne lecture !




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *